Forum privé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Quand les guerriers s'habillent en prada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nayla Black
L'amazone
Messages : 17
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 21
MessageSujet: Quand les guerriers s'habillent en prada   Quand les guerriers s'habillent en prada EmptyLun 9 Juil - 0:31


Quand les guerriers s'habillent en prada
Christian & Nayla


Il y a un événement de prévu ce soir, un grand dîner entre membres de familles royales auquel Christian est évidemment convié de participer. Sauf que qui dit réunion au sommet hors de l’académie dit grand danger alors me voilà déjà en train de préparer mes affaires, tout ce qu’il faut pour être prête au combat, prête à décimer une armée s’il le faut. Ce n’est pas parce qu’ils prétendent que l’endroit est sécurisé que je vais les croire sur parole, rien n’est infaillible. J’ai déjà vêtu ma tenue, tressé mes cheveux pour ne pas être gênée et vérifier mes armes lorsqu’on toque à ma porte.

- C’est ouvert.

- Nayla, on m’envoie pour te remettre ceci.


Je fronce les sourcils face au sac et à l’enveloppe qu’elle me tend. De quoi peut-il bien s’agir ? Je pose les affaires sur mon lit et ouvre l’enveloppe pour y trouver un carton d’invitation et une note. Comment ça je suis la partenaire de Christian ? Je pose l’enveloppe et ouvre le premier carton qui se trouve dans le sac pour y découvrir une robe à l’intérieur. Lorsque je vois ça j’ai encore plus peur de ce que je pourrais trouver dans le deuxième carton... Des chausses de soirée, évidemment. Je me tourne vers la dhampir derrière moi qui sourit gentiment.

- Non, hors de question.

- On dirait que monsieur Ozéra préfère t’avoir à sa table plutôt qu’à surveiller ses arrières, mais te connaissant tu es capable de faire les deux en même temps.

- Je ne mettrai pas ça !


***

Comment est-ce que j’ai fini par me laisser embarquer dans cette histoire ? Une robe et des talons... Je ne suis vraiment pas à l’aise avec cette tenue malgré tous les compliments de la dhampir. Oui elle est encore là, il a bien fallu que quelqu’un m’aide à enfiler ce tissu et m’apprenne à être... disons plus élégante que bourrin. Et où est-ce que je suis censée cacher mes armes avec ça ? Bien évidemment je finis par trouver, mais quand même, je me sens presque démunie de la sorte. Je ne sais pas si c’est Christian qui a choisi la tenue ou même s’il est réellement au courant mais je le tuerai bien pour ça.

Je me regarde à travers le miroir, observant ce que donne cette longue robe rouge sur moi. C’est... Elegant je dois dire, même si ce décolleté plongeant me met mal à l'aise. La robe est plutôt jolie et Ophélia a fait du très bon travail avec mes cheveux lissés pour la première fois de ma vie et cette espèce de maquillage léger mais pourtant bien présent. En fait je ne me reconnais pas et j’ai peur que Christian ne me reconnaisse pas non plus, qu’il n’aime pas ce qu’il voit là.

- Est-ce que je suis obligée d’y aller comme ça ?

- Hors de question que tu détruises mon chef d’œuvre ! Maintenant file avant de le faire attendre.


Effectivement ce n’est pas au moroï d’attendre son dhampir mais toujours l’inverse. Je cache une dernière arme dans cette espèce de sac à main avant de rejoindre le hall de l’académie, me rendant compte que Christian est déjà là et d’autres moroïs de la famille royale également. Et moi je suis la seule dhampir les accompagnant vêtue ainsi. Le rouge me monte aux joues et je meurs d’envie de disparaître. Non, je n’y arriverais pas. Plutôt que de les rejoindre comme semble l’attendre le regard de Christian sur moi, je tourne mes talons vers la pièce la plus proche et m’adosse au mur une fois hors de portée, respirant un grand coup. Qu’est-ce que je fais au juste ? Non, je ne peux décemment pas y aller comme ça...

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian Ozéra
Le jeune guerrier
Messages : 20
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 23
MessageSujet: Re: Quand les guerriers s'habillent en prada   Quand les guerriers s'habillent en prada EmptyDim 2 Juin - 23:04




Quand les guerriers s'habillent en prada
Christian & Nayla

« Tante Tasha, on va être en retard si tu continues. »
« Je ne viendrais pas, Christian. »


Je m'arrête brutalement alors que j'étais en train d'enfiler cette chemise un peu trop clinquante pour cette putain de soirée mondaine. Dites-moi que j'ai mal entendu ? Non, on dirait que j'ai bien entendu, même si ma tante ne me regarde même pas, au contraire, elle continue à cliquer frénétiquement sur son ordinateur portable. Je préfère que tu me regardes quand tu me parles, tante Tasha, parce que là tu commences vraiment à être chiante. Et j'aurais jamais cru dire ça de ma tante ! Je m'approche soudainement d'elle et je rabats le couvercle de l'ordinateur, le fermant sur le coup pour avoir toute son attention. Je vois ma tante relever un regard noir vers moi mais je ne fais rien. Ouais en temps normal, j'aurais eu un mouvement de recul mais là, je suis moi aussi assez agacé alors je réagis pas plus que cela.

« Expliques moi. »
« Il n'y a rien à expliquer Christian. Tu es assez vieux pour représenter les Ozéra à cette soirée collée-montée et j'ai d'autres choses à faire. Donc tu vas pouvoir y aller seul. »
« Et tu allais me prévenir quand ? »
« Je viens de le faire. D'ailleurs je dois y aller. Bon courage pour ta soirée. »

Alors que je l'observe bouche-bée, je vois tante Tasha prendre ses clés et se casser. Le temps que je me réveille et que je bouge, j'ai juste le temps de Natasha au volant de sa voiture me faire un signe de main avant de démarrer à toute vitesse. Okay... Très bien. Bon eh bien heureusement que j'ai l'habitude de me retrouver en présences de connards et que j'ai Nayla avec moi, parce que je viens de me faire royalement abandonné là...

Finalement, je me secoue les puces et je me rends compte de l'heure. Avec un juron, j'attrape ma veste blanche, qui complète ce costard un peu trop pimpant à mon goût  et je me dirige vers la sortie du manoir. Bon, il est temps de retrouver cette fichue société moroï et le pire qu'elle puisse offrir. Non parce que si c'est pour voir des lèches-culs qui de toute façon haïssent le nom des Ozéra pour la transformation volontaire de mes parents, on ne peut pas dire que cette soirée se présente très bien. Remarque, leurs haines trouvent un écho dans mes remarques sarcastiques, parce que je peux être certain que je vais en avoir au moins un ou deux qui vont m'en parler. Et j'en viens à me demander si j'ai déjà abordé ce sujet avec Nayla, je crois que non. Bon eh bien ça va me permettre de connaître son avis sur les transformations volontaires des moroïs...

J'emprunte une des voitures de tante Tasha, plus pratique que clinquante mais je fais déjà l'effort d'être bien habillé, on va pas non plus me demander d'arriver en limousine. Je me retrouve à conduire un certain temps jusqu'à l'académie, chose que je n'aime pas vraiment faire. Mais je préfère encore conduire jusque là plutôt que de me retrouver à me faire amener par un dhampir. Je me débrouille seul, merci bien.

Finalement, je me retrouve dans ce hall, à attendre Nayla, vu qu'on s'était donné rendez-vous ici. Et je me retrouve à être la cible de plusieurs regards : moqueurs, indifférents, légèrement admiratifs. C'est ces derniers qui me surprennent, ce n'est pas vraiment habituel de la part des moroïs de cette société. Enfin, je hausse une épaule pour moi-même et j'attends juste l'arrivée de Nayla. Je finis par la voir arriver, superbe dans une robe rouge et je sens une étrange émotion monter en moi, que je n'arrive pas forcément à nommer. Je n'en ai pas non plus le temps parce que tout aussi vite qu'elle est arrivée, Nayla est repartie dans une autre salle. Je hausse mes sourcils avant de me bouger les fesses pour la rejoindre.

J'avance jusqu'à entrer dans la même salle qu'elle, refermant la porte derrière nous et tant pis pour les ragots sur notre relation, ce n'est pas comme si ça m'intéressait. J'ai le droit à une situation inédite, une Nayla qui a l'air presque paniqué. Eh bien oui, on ne peut pas dire que c'est quelque chose qu'on voit tous les jours. Je m'approche d'elle jusqu'à déposer ma main contre sa nuque, caressant sa joue de mon pouce, notre geste à nous. Je m'étonne toujours de cette différence de taille entre nous, elle qui est si forte qu'elle me paraît plus grande qu'elle ne l'est réellement. Bien que ce soir, les talons qu'elle porte réduit légèrement la différence de hauteur entre nous deux.

« Hey ma guerrière, qu'est-ce que tu fais ici ? »


Pendant que je caresse sa joue de mon pouce, mon regard descend sur ses lèvres et distraitement, je mords l'une des mienne. Depuis ces baisers que nous avons échangés sous l'ivresse et l'aveu que  nous sommes fait sur notre attirance et notre tendresse mutuelle, nous ne nous sommes plus revus seul à seule. Alors nous n'avons pas pu en reparler et je ne sais pas comment agir. Je sens l'envie de l'embrasser qui me prends, celle de l'entourer de mes bras et de la garder contre moi. Mais en même temps, je ne sais pas comment Nayla pourrait le prendre, maintenant que l'alcool ne joue plus son rôle dans son corps. Il faudra définitivement régler ce point ce soir, parce qu'au vu de sa tenue, Nayla ne va pas attendre longtemps avant de se faire draguer. Et même si je ne pense pas qu'elle réagira, je sais que moi, je ne pourrais pas m'en empêcher...

« Tu es sublime, cette tenue te va bien. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nayla Black
L'amazone
Messages : 17
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 21
MessageSujet: Re: Quand les guerriers s'habillent en prada   Quand les guerriers s'habillent en prada EmptyJeu 6 Juin - 14:43


Quand les guerriers s'habillent en prada
Christian & Nayla


Je maudis intérieurement Ophélia à cet instant. Pourquoi l’ai-je écouté ? Ma tenue initiale était très bien ! Certes il s’agissait de la tenue d’une guerrière et non d’une invitée, mais je n’aurais de toute façon jamais dû faire partie de la liste des invités, seulement de celle des dhampirs qu’on envoie assurer la sécurité. J’ai envie de pouvoir m’échapper de là, trouver un passage secret pour retourner à ma chambre et me changer sans que personne ne me voit dans cette tenue, sauf qu’il n’y a pas de porte secrète ou en tous cas pas à ma connaissance. De toute façon c’est trop tard, Christian m’a déjà rejoint. Le voir ainsi, ravissant dans cette tenue blanche qui le sied à merveille aurait eu tendance à me calmer si la situation avait été différente. Il faudra qu’il initie ce contact contre ma nuque pour que je reprenne un minimum mon sang froid, alors qu’il me demande ce que je fais là.

« Je me cache. Tu m’as tendu un piège en m’offrant cette tenue Christian. »

Enfin si c’est bien lui qui l’a envoyé, quoi qu’il en soit sa famille est responsable ! Je lui en veux un peu… Pas beaucoup cependant, surtout lorsque je le vois se mordre la lèvre sans même qu’il n’ait l’air de s’en rendre compte. Est-ce que cette robe fait tant effet que cela ? Est-ce que j’ai envie qu’elle fasse effet ? Je ne sais pas comment définir ma relation avec Christian aujourd’hui, il y a eu ce baiser échangé mais rien de plus depuis et je me demande ce qui est le mieux, qu’on en reste là ou qu’on assume ce sentiment qui semble vouloir nous rapprocher ? Les sentiments et moi ça n’a jamais vraiment été mon fort. Christian dit qu’il me trouve sublime dans cette robe et je sais qu’il ne se moque pas, je sais qu’il est sincère. Et je me retrouve à ne plus paniquer tout à coup, comme si l’avoir à mes côtés suffisait à cacher les doutes ou la honte d’être vêtue ainsi.

« Profites-en, tu ne me verras pas souvent porter une robe. »

Le ton se veut mi-provoquant mi-joueur et je retrouve un peu de mon assurance, je retrouve même un sourire taquin. Je ne sais pas si je continuerai de sourire une fois sortie de cette pièce et devant affronter les regards de tout le monde. Est-ce qu’on ne peut pas simplement rester ici ? Il semblerait que non, dommage pour moi.

« Et tu n’es pas trop mal non plus dans cette tenue. »

A savoir que dans le langage de Nayla Black, le pas trop mal signifie qu’il est vraiment canon, mais je ne suis pas prête à lâcher ce genre de remarques, ça commence par des compliments et ça se transforme en rapprochement avant de finir par un nouveau baiser. On ne tiendra pas la soirée Christian… Et je ne devrais pas avoir de telles pensées, ce n’est pas digne de la guerrière que je suis ni même de la dhampir que je suis censée être pour lui. Que dirait l’académie s’ils se rendaient compte de quoi que ce soit entre un membre de la famille royale et d’une dhampir sortie de nulle part ? Pas besoin d’être Einstein pour savoir qu’ils n’approuveraient pas.

« On ferait mieux d’y aller... »

Avant qu’ils ne se posent des questions. Cette académie deviendrait presque un fardeau quand on y pense, pourtant c’est aussi elle qui nous a réunis… Et dire qu’au début tu devais probablement me détester, notre relation a plutôt bien changé. Trop changé peut-être. Et cesse donc de mordre tes lèvres de cette façon ! Je ne craquerai pas. Je ne dois pas craquer… Je te déteste Christian Ozéra alors que tu me fais perdre la tête sans même t’en rendre compte.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian Ozéra
Le jeune guerrier
Messages : 20
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 23
MessageSujet: Re: Quand les guerriers s'habillent en prada   Quand les guerriers s'habillent en prada EmptyLun 10 Juin - 11:33




Quand les guerriers s'habillent en prada
Christian & Nayla

Dire que j'avais totalement oublié l'existence de cette soirée, on peut dire qu'elle s'est rappelée à moi à la dernière seconde et de la pire manière qui soit. Heureusement que Nayla sera là parce que sinon, une soirée de plus dans le monde de l'aristocratie, je pense que j'en aurais tué quelques membres. Je me demande d'ailleurs qui sera le premier noble à venir cracher son venin sur la famille Ozéra. Dire qu'habituellement, ma tante était présente pour m'aider à les assassiner verbalement... Eh bien, Nayla, je suppose qu'il sera temps de tester tes capacités en politique avec cette soirée.

Je vois Nayla apparaître mais disparaître aussi vite, ce qui me fait hausser les sourcils. Finalement, je me dirige dans la même salle qu'elle, fermant la porte pour ne pas être dérangé et je tombe sur un drôle de spectacle. Celui d'une Nayla à deux doigts de la panique. Franchement pas habituel, je parle, un peu pour la détendre, pas mal pour la taquiner. Et en même temps, je dépose ma main contre le creux de sa nuque, appréciant ce contact entre nous deux. Sa réponse me fait rire un petit moment pendant que mon pouce caresse sa joue.

« Je n'y suis pour rien dans le choix de ta tenue. Mais fais moi penser à offrir un beau bonus à Ophélia, elle a très bien choisi. »

Après tout, j'ai juste fourni les fonds pour acheter cette robe, c'est tout. Et ne vas pas réagir à ça s'il te plait. Le plus amusant quand on est que deux Ozéra encore en vie, c'est qu'on a autant d'argent qu'une grosse famille royale, mais pas assez de mains pour le dépenser. Surtout que ni tante Tasha ni moi ne sommes dépensiers. La plupart des gens dans cette salle doivent même penser que nous sommes pauvres. Mais je suis à peu près sûr qu'à part la caisse du roi ou de la reine moroï, la notre doit être la plus remplie. Donc deuxième ou au pire, troisième position dans les richesses. Alors qu'est-ce que c'est le prix d'une robe ? D'ailleurs, celle-ci te va très bien. Je le dis à voix haute et finalement, Nayla me répond, provoquant un sourire sur mon visage. Est-ce que tu me lancerais un défi ma chère ?

« Je vais en profiter alors. Et c'est bien dommage, tu vas briser le cœur de tous les hommes dans cette salle quand ils ne te reverront plus en robe. »

Pas forcément le mien. Parce que, que tu sois en robe ou en habit de guerrière, je trouve que les deux te vont bien. Deux facettes d'une même pièce. Et avouons-le, j'ai connu et adoré la Nayla guerrière avant même de te voir en robe. Sa prochaine réponse me fait avoir un très léger sourire, bien que je ne sache pas trop comment le prendre. Seul Lissa m'avait donné ce genre de compliment sincère. Bon, Adrian et Rose se permettaient aussi ce genre de remarque, mais c'était plutôt sur un ton moqueur. Quand aux autres moroïs, s'ils ne m'ignoraient pas, ils tentaient de me descendre... Et ils se retrouvaient bien souvent à être ceux qui étaient finalement tournés au ridicule. On est maître de sarcasme ou on ne l'est pas après tout.

« Merci Nayla. »

Je caresse une autre fois sa joue avant que ma main ne se glisse définitivement contre sa nuque. Alors est-ce que ça va mieux Nayla ? On dirait bien. Et maintenant quoi ? J'entends l'agitation dans le hall juste à côté. Et visiblement toi aussi parce que tu me parles d'y aller. Oui malheureusement ça va être nécessaire. Définitivement, j'espère que tu es prête à passer la pire soirée de ta vie, Nayla ?

« Oui... Et si tu veux qu'on parte, tu n'auras qu'à me le dire et on le fera. Je me fiche du regard des autres, c'est déjà bien qu'on se soit présenté à leur soirée, nous ne sommes pas obligés de rester jusqu'à la fin. »


De toute façon, je ne suis jamais resté jusqu'à la fin d'une soirée royale. Pas même celle des couronnements. Donc, ils ont l'habitude. Ils n'ont juste pas l'habitude de me voir accompagné de quelqu'un d'autre que tante Tasha mais ça... Ils vont devoir s'y faire. J'esquisse un dernier sourire, m'avançant pour embrasser légèrement le front de Nayla avant de me reculer. Et je sentais glisser sur mon visage le masque du Christian Ozéra froid et moqueur que le reste de la société connaissait depuis la mort de mes parents. Je tendis mon bras pour Nayla, rompant un peu le masque pour lui faire un sourire rassurant qui ne dura pas forcément longtemps.

« Allons-y, milady. Et ne t'inquiètes pas, les regards noirs et moqueurs ne seront pas pour toi, ils seront pour moi. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand les guerriers s'habillent en prada   Quand les guerriers s'habillent en prada Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les guerriers s'habillent en prada
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mm-Tequila, panda terre 199 hésitant quand à son stuff
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?
» quand le cercle se décide à faire un kimbo...
» La Traque, un Nouveau Régiment de Guerriers des Clan.
» [Produits] Comment et quand avez-vous connu Bionicle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Strigoï :: Missoula :: Les alentours de Missoula-
Sauter vers: