Forum privé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sombre chemin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar
Le sauveur
Messages : 31
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 25
MessageSujet: Re: Sombre chemin   Mer 9 Aoû - 23:19



Sombre chemin


Ehlena & Kyle



Pourquoi est-ce que je me suis attaché à elle ? Non sérieusement, pourquoi est-ce que je m’attache aussi rapidement aux gens ? Je devrais retenir la leçon pourtant, les personnes que j’apprécie finissent toujours par disparaître, alors faut que j’arrête ça. Faut que j’arrête tout de suite. Sauf que c’est trop tard pour toi Ehlena, je me suis déjà attaché et je te jure que j’essaie de faire des efforts pour ne pas t’étouffer, parce que parfois je peux devenir pire qu’une mère poule avec les personnes envers qui je m’attache. Mais toi tu es différente de tous ceux que j’ai pu rencontrer, bien plus détruite, trop détruite. Pourtant ce n’est pas ça que moi je vois, et peut-être que ma vision me joue des tours, ce serait pas la première fois, mais tes cicatrices moi je les vois pas, moi je m’en fous, le problème c’est que toi tu ne vois que ça.

J’aimerais bien que tu te retrouves dans ma tête, que tu vois tous les trucs fous que je vois, tous les trucs beaux, et tu en fais partie. Peut-être qu’à travers mes yeux tu te trouverais belle. Alors dis-moi Ehlena, pourquoi est-ce que tu ne te laisses pas une chance ? Pourquoi est-ce que tu ne me laisses pas une chance de te prouver que tu pourrais vouloir autre chose que ta vengeance, que cette vie pourrait te plaire. Il y a tellement de choses que tu ne connais pas de ce monde, tellement de choses que tu ne découvriras jamais si tu te laisses mourir. Est-ce que tes cicatrices te font encore souffrir Ehlena ou est-ce que tu as juste peur ? Parce que si tu veux partir à cause de la peur, alors au moins je pourrais garder espoir de te faire changer d’avis.

Sauf que tu prends la parole et tu arrives à me clouer le bec avec tes mots. Ouais je dois dire que je ne m’attendais pas à ça, ni à ce que tu me parles de ton ex, enfin je suppose que c’est ton ex, ni à ce que tu penses que je désire ta souffrance. Ouais, faut dire que jusque-là je voyais pas les choses de cette façon, je voyais plutôt un avenir où tu n’aurais plus mal, ou tu serais vengée de tes bourreaux et libre de pouvoir te choisir une nouvelle vie loin de tout ça, de découvrir le monde sans avoir ce poids sur le cœur. Ce que je voyais pour toi Ehlena, c’était une page tournée vers un meilleur avenir.

Elle reprend la parole et réussi à me faire culpabiliser. Ouais, bravo Ehlena, t’es la première nana à me faire regretter de vouloir sauver une vie, je baisse mon chapeau. J’en veux pas à ton corps Ehlena, j’en veux à personne, hormis ceux qui t’ont détruite, qui te font penser que ta vie ne vaut pas le coup d’être vécu au-delà d’une vengeance. Ouais j’en veux à ce monde d’être aussi pourri et que ce soit toi qui te sois tout pris dans la gueule, ce sont toujours les meilleurs qui se font détruire après tout. Mais ce qui me sidère le plus parmi tout ce que tu dis c’est ta dernière question. Est-ce que tu crois vraiment que je suis ce genre de mec ? Est-ce que tu crois que si j’essaie de te sauver c’est pour avoir ton corps ? Bordel Ehlena je sais qu’on ne se connaît pas beaucoup mais j’aurais aimé que tu me vois autrement, tout comme moi je te vois autrement.

- Tu crois que c’est ce que je veux Ehlena ? Tu crois que si je te fais chier à ce point c’est juste pour un coup d’un soir ?

Pour quelqu’un qui se dit sans émotion, bah on peut dire que moi t’arrives à m’en faire ressentir pleins d’émotions, et là c’est la déception qui prend le dessus. Ouais je suis abattu par les mots que tu viens de prononcer parce que je sais que tu es sérieuse, je le vois dans ton regard, et parce que je sais que tu n’es pas du genre à formuler des propositions en l’air. Tu vois, même si on se connaît peu, moi je t’ai plutôt bien cerné, mais on dirait que toi c’est pas le cas, pourtant de nous deux c’est pas moi le plus mystérieux.

- Tu sais quoi Ehl, t’as raison, je peux pas te forcer à continuer de vivre l’enfer si t’en peux plus, ce que j’espérais, c’est pouvoir te faire oublier la douleur, pouvoir te donner espoir, pouvoir t’ouvrir les yeux sur le bel avenir que tu pourrais avoir si tu te laissais une chance.

Et crois-moi c’est pas mon genre d’abandonner, je le regretterais sûrement demain d’ailleurs, je me traiterais de con, je changerais d’avis et je te poursuivrais à travers les rues de Missoula en espérant te retrouver. Alors t’as plutôt intérêt de faire en sorte que je ne te retrouve jamais, ce soir je te laisse l’occasion d’avoir ce que tu veux, alors pars Ehlena, accomplis ta vengeance, disparais de ce monde et laisse-moi avec mes faux espoirs. Je ne peux pas espérer pour nous deux, je l’ai déjà fait pour quelqu’un avant toi et ça m’a rendu fou d’avoir échoué. Alors comme tu peux le voir cette fois je m’éloigne.

- Je te libère Ehlena, accomplis ta vengeance, accomplis ce que tu veux, je ne serais plus un poids pour toi. Mais souviens-toi d’une chose avant de quitter ce monde, des gens peuvent encore t’aimer, peu importe à quel point tu détestes ce corps.

Et je pense que j’ai tout dit maintenant, je pense même qu’on a trop parlé ce soir, mais au moins on aura fini par mettre les choses au clair, j’ai fini par réaliser la manière dont tu me vois tout comme t’auras pu te rendre compte de comment moi je te vois. Pour une fois on pourra dire que t’as eu plus de chance que moi. Je laisse les boites de médocs qu’Ehlena a piqué pour moi et je m’éloigne de cette ruelle, parce que ouais, même si ma santé réclame ces cachets, vaut mieux pour toi que je ne me soigne pas sinon je ne te laisserais pas partir, sinon je deviendrais encore plus fou malgré un esprit sain.


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
L'indomptable
Messages : 22
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 23
MessageSujet: Re: Sombre chemin   Mer 9 Aoû - 23:55


Sombre Chemin
Ehlena & Kyle

Tu sais, chasseur, tu es le premier à qui je me sens obligé de discuter, d’expliquer mes actes et mes souhaits. Habituellement, je pars juste sans me soucier de l’avis de l’autre, mais à toi, je cherche à te faire comprendre. Mais… Je ne comprends pas pourquoi. Peut-être parce que je sais que derrière ton humour, tu as du cœur. Mais malheureusement pour toi, si ce que tu dis est vrai, ton cœur est placé au mauvais endroit. Tu ne peux pas me le confier, parce que moi-même je n’ai plus de cœur. Ils m’ont détruit, je veux juste achever le travail. Je veux juste être libérée. Est-ce si difficile à comprendre ? Est-ce si difficile de me comprendre ?

Je crois savoir, ce que finalement tu désires. Est-ce que ce serait mon corps plutôt que mon cœur ? Parce que de toute façon, c’est la seule chose qui reste. La seule chose de palpable. Il n’y a plus rien d’autre. Sa brusque montée d’expression me fait reculer d’un pas. C’est la première fois que je recule devant quelqu’un depuis ma mort, ma première mort, je parle, celle physique. Je… Ce n’est pas ça, alors ? On ne dirait pas. Mais si ce n’est pas mon corps, ça pourrait être quoi ? Il n’y a rien d’autre après tout… Je ne te comprends pas, chasseur, mais ça c’est depuis notre première rencontre.

Je vois… Comme de la rancœur dans ton cœur. Dans tes expressions. Dans tes paroles. Comme de l’acide que tu te verserais et qui m’éclabousserait. Je ne peux pas m’empêcher de frissonner, seul expression physique qui me caractérise pendant ton discours. Une chance ? Je ne mérite pas de chance, Kyle. Pas quand Henry est mort pour moi, devant moi. C’est lui qui aurait du s’en sortir, pas moi. Mais ça, tu ne peux pas le savoir, tu ne l’as pas connu, sinon tu aurais surement pensé comme moi. Et tu vois, tu finis blessé alors même que je ne me suis pas attaché à toi, n’est-ce pas la preuve qu’il vaut mieux que je meurs ?

Finalement, tu prononces les phrases qui mettent fin à ce tourment et je crois… je crois que je ne ressens pas ce que je devrais ressentir. Je devrais être soulagée. Mais je crois que je suis déçue. Mais ce n’est pas possible, n’est-ce pas ? Pourquoi le serais-je ? Je détourne le regard, le posant sur les boîtes au sol avant que je ne vois l’ombre de Kyle s’éloigner. C’est de toute façon la seule chose à faire, le seul chemin qui compte, le seul que je puisse emprunter.

« Kyle ! »


Je ramasse les boîtes, faisant de grands pas pour rejoindre son dos, vu que c’est la seule chose qu’il me présente. Je glisse les boîtes dans les poches de sa veste, prenant garde à ne pas toucher sa peau. Je vois mon protecteur réapparaître, étrange, je ne l’avais même pas vu disparaître… Où étais-tu donc parti ? En tout cas, je ressens le tourment de mon pouvoir, que sa présence active. Il faut que je m’éloigne, que je le relâche, mais pas sur lui.

« Prends-les. Laisses-moi croire qu’une personne pourrait s’en sortir de toute cette histoire. Et… Merci. »


Je ne sais pas si le mot est approprié. Tu as peut-être entendu mon hésitation. Mais c’est celui que tu dois attendre alors, c’est à mon tour de te libérer. Pour que tu puisses vivre une meilleure vie. Une où tu ne souffriras pas de ma tourmente. Henry a été le seul que j’ai aimé, le seul que je me suis permis d’aimer, et cet amour a été plus destructeur que positif. J’espère pour toi que tu pourras vivre autre chose que ma vie. Finalement c’est moi qui m’éloigne, courant presque hors de la ruelle. Il faut de la distance. Beaucoup de distances. Et des sans-visages. Quelques uns pour que mon protecteur s’exprime… Plutôt que contre moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sombre chemin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» W40K-JDR "La Sombre Hérésie"
» Le p'tit bonhomme de chemin, d'un futur retraité.
» La Garde Sombre
» Probleme avec ma Sega Naomi : affichage trop sombre en 15khz
» La sombre histoire des soeur alabham.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Strigoï :: Les archives :: Archives-
Sauter vers: