Forum privé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rendez-vous galant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Le fétichiste
Messages : 18
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 31
MessageSujet: Re: Rendez-vous galant   Ven 17 Nov - 16:08


Rendez-vous galant

Cette soirée s’annonce décidément bien plus intéressante que ce que j’avais en tête, peut-être parce qu’Irys arrive beaucoup à me surprendre. Rien que la voir grimper sur un toit de cette façon... Je crois que je serais prêt à bien des choses pour renouveler un tel plaisir. Non mais vraiment, quand a-t-elle appris à faire ça ? J’aurais bien aimé être son professeur, mais après tout c’est encore mieux d’être son partenaire. Sauf que ce partenariat ne durera pas éternellement, j’en suis conscient, un jour ou l’autre elle finira bien par comprendre qui je suis, ou alors il faudra que je m’éloigne d’elle pour éviter ça, mais laissons de telles pensées pour plus tard. Pour l’heure ma Lady est curieuse, et vantarde aussi, mais après tout elle peut bien se le permettre.

- Peut-être que le choix de la prétention est justement le plus adapté.

Je lui adresse un clin d’œil et j’ignore si c’est ça ou autre chose qui l’a fait glisser, mais quand je la vois commencer à tomber, je réalise que je ne supporterais pas que quoi que ce soit de mal lui arrive. Voilà une révélation qui a de quoi être troublante, surtout pour un homme comme moi. Je la rattrape et si d’une certaine façon j’apprécie cette proximité, cette vérité qui m’est arrivé en pleine face me rend presque mal à l’aise. Voilà pourquoi au lieu de glisser une autre de mes fameuses remarques, je me contente de me racler la gorge et la laisse regagner le sol avant de changer de sujet. J’imagine qu’il est préférable pour moi de me concentrer sur le jeu plutôt que sur... Tout le reste.

Arrivé devant la porte, je prends conscience que la seule chose qui nous permettra d’ouvrir cette porte se trouve être les embouts de ces clés, sauf qu’à moi ils ne me disent rien. J’imagine qu’Irys est plus cultivée que moi, mais est-ce au point de connaître la signification de ces symboles ? Visiblement oui, c’est que cette femme ne cesse de m’impressionner. Je me demande si les autres équipes en jeu se débrouillent aussi bien que nous, mais je suis persuadé qu’aucun ne rivalise avec ma partenaire de choc. En tous cas même si elle trouve ce jeu bien particulier elle a l’air de s’amuser. Alors nous voilà partit vers la prochaine manche qui demande un peu plus de hauteur, intéressant. Apparemment ils veulent aussi nous séparer, voilà qui me plaît déjà moins, mais j’imagine qu’on n’a pas vraiment le choix.

- Lady, sache que je ne perds jamais.

Alors oui, toujours prêt à gagner, j’espère que tu l’es tout autant. Irys dépose un nouveau baiser contre ma joue et je me demande si elle réalise l’effet qu’un geste si simple à ses yeux peut provoquer chez moi, probablement pas. Si elle ne s’était pas retournée pour entrer à l’intérieur de ce labyrinthe, j’aurais probablement cédé à mes envies de l’embrasser, là, contre cette porte. Il est vraiment temps que je me remette les idées en place, sauf que le prochain jeu ne va pas vraiment aider à ça. Lorsque j’entre dans ce labyrinthe en verre, je ressens tout de suite cette sensation d’être pris au piège. La porte derrière moi est verrouillée et le seul moyen de sortir d’ici est de comprendre le fonctionnement de ce jeu. Pour l’heure j’arrive à garder mon calme et à avancer, mais plus les minutes s’écoulent, plus je me sens emprisonné. Je ne suis pas vraiment claustrophobe, mais quand on a fait de la prison, se sentir coincé peut rapidement devenir dérangeant.

- On est en train de se perdre là, il faut revenir au point de départ.

Ma voix sonne un peu sévère malgré mes efforts de ne rien montrer, j’espère juste qu’elle ne le prendra pas pour elle. Je reviens au début et l’envie de démonter cette porte me traverse la tête mais il est hors de question qu’on ne réussisse pas cette étape à cause de moi, d’autant que je crois avoir compris le système de ce labyrinthe.

- Essayons un truc, tu veux ? En dessous moi il y a un chemin violet qui ne correspond pas à mon parcours, on va voir s’il correspond au tien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La douce rose
Messages : 17
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 22
MessageSujet: Re: Rendez-vous galant   Mar 5 Déc - 1:12



Rendez-vous galant

Je dois dire que je ne pensais pas que notre premier rendez-vous se déroulerait ainsi mais j’appréciais beaucoup ce qui se passait. Cet homme était atypique, j’avais déjà pu m’en rendre compte, mais maintenant je pouvais voir et apprécier encore plus sa singularité. Bon, il avait mis mes nerfs à vif en me faisant rechercher pendant des heures ce qui pourrait se passer ce soir mais… Même là, mon imagination n’avait pas été à la hauteur. Nous étions dans un endroit irréel et pourtant, amusant, ce qui était bien plus que ce qu’aucun homme ne m’avait offert depuis des années.

Nous nous taquinons beaucoup et c’est quelque chose qui me rend à la fois à l’aise et très mal à l’aise. Je n’ai pas l’habitude de faire ce genre de jeu, avec un homme, de taquiner librement et de l’être également sans que rien ne devienne ensuite mesquin ou vengeur. En réalité, je n’ai eu que ce genre de relation avec mon frère et… C’est le genre de pensée qui pourrait rendre un rendez-vous glauque. Nos réponses nous amènent à ce qu’il me dise presque que je suis spéciale à ses yeux et encore une fois, cela me perturbe. Cet homme… Je l’ai vu tué, un être qui le méritait, mais il a tout de même tué quelqu’un sans sembler en ressentir de remords. Et ensuite, j’ai eu l’occasion de le voir charmeur, protecteur et maintenant, je le découvre taquin, charmeur, malicieux. Un homme avec beaucoup de qualité et surement tout autant de défauts et cela m’étonnait qu’il se soit retourné sur moi. Je ne suis pas le genre de femme à déborder d’assurances ou de sensualités, mais plutôt le genre de femme qu’on choisit comme amie, or cet homme me disait que notre situation était différente…

Je ne sais pas exactement comment cela a pu se dérouler, mais soudainement je perds l’équilibre et je me retrouve dans ces bras. Plusieurs pensées me traversent, toutes aussi déroutantes les unes des autres, mais c’est quand il se racle la gorge que je me rends vraiment compte de notre position. Immédiatement après, je sens mes joues prendre une couleur écrevisse pendant que je baisse les yeux. J’accueille avec soulagement la suite de nos aventures qui me permettent de penser à autre chose. Et on se retrouve rapidement à passer à la deuxième épreuve de cette soirée. Nous nous retrouvons dans un couloir où deux portes se distinguent, nous permettant de comprendre que nous allons être séparés, alors je le taquine et sa réponse me fait encore plus sourire, un sourire un peu idiot j’ai l’impression.

« Prouves le moi. »

Je l’embrasse rapidement sur la joue, murmurant sur le fait que c’est un baiser de bonne chance avant de partir dans mon couloir. Je ne me tourne pas vers lui mais mon sourire n’a pas disparu. C’est idiot, simple, mais oh combien agréable d’être aussi libérée, de flirter pour appeler un chat un chat. C’est quelque chose que je n’avais pas fais depuis des années mais que je me retrouvais à apprécier de nouveau avec cet homme. Quand à savoir si c’est une bonne chose ou pas, je préfère ne pas me prononcer tout de suite, je préfère d’ailleurs m’empêcher de penser à cela…

Les portes s’ouvrent devant nous et j’avance en observant mon environnement. En fait, je vois que c’est également le cas de Kylian mais lui, contrairement à moi, a bien plus de choix de direction où aller. Je me retrouve très rapidement bloquée, à suivre du bout des doigts les plaques de verre, à la recherche d’une inscription ou d’une poignée à actionner. Soudainement, j’entends la voix de Kylian claquer dans l’air et je l’observe se déplacer, retenant un léger frisson. Il est tout à coup beaucoup plus sombre, létal. On dirait un Ophiophagus hannah, un cobra royal, il a la même allure sombre et pourtant envoutante… Et cette même puissance que possède ce noble animal quand il se prépare à l’attaque… Pourtant, je n’arrive toujours pas à me sentir menacé, même avec toutes ses observations…

Sa voix me coupe de mes pensées et je l’écoute proposer une idée qui m’a l’air d’être intéressante, en tout cas à prendre en compte. Je hoche la tête avec un léger sourire à son encontre, choisissant de ne pas rebondir sur son changement d’attitude. Quelque chose devait le mettre mal à l’aise pour qu’il change ainsi d’attitude et pointer ce malaise n’allait surement pas l’aider à aller mieux, au contraire… Après tout, le serpent mord quand il se sent acculé et son venin peut être dangereux. Je ne me sens pas comme une charmeuse de serpent mais rien ne m’empêche d’essayer de l’apaiser et de lui faire rentrer sa coiffe.

« Je t’écoute, guides-moi. »

J’écoute ses instructions et je les suis. Un pas en avant, un deuxième, je devrais continuer sur encore trois pas mais je ne peux pas aller plus loin, encore bloquée par cette vitre. Mais une autre idée vient d’émerger alors du coup, je fais demi-tour avec un regain d’excitation, retournant au même niveau que Kylian, à deux doigts de sautiller sur place, on va enfin pouvoir avancer !

« Je suis bloquée mais peut-être pas toi ! Je crois qu’il faut que je te conduise jusqu’à ce que tu arrives sur ma première croix dessiné sur la plan et ensuite, ça sera ton tour. Essayons ! »

Et c’est ce que je fais. Je tente de lui donner des instructions pas trop incorrectes et comme je l’avais pensé, il arrive sans problème jusqu’à l’emplacement de ma première croix et au vu du déclic que je t’entends, je relève les yeux et je vois la vitre qui me bloquait le chemin se soulever dans les airs, me libérant le chemin. Je cherche Kylian des yeux, croisant son regard, et je lui adresse un grand sourire. Et nous voilà relancer dans la partie, avec la résolution de l’énigme ! Avec ça, ce n’est plus très dur de se guider l’un l’autre jusqu’à la sortie, le plus dur est de ne pas se tromper avec la droite et la gauche, mais la sortie est bientôt devant nous, ce qui va enfin nous permettre d’accéder à la suite et surtout, je retrouve enfin Kylian, me retrouvant à sa hauteur et sans ses vitres pour nous séparer. Il n’y a pas à dire, on respire mieux quand on est plus dans ce petit espace.

« C’était bien trouvé, bien joué partenaire, tu nous as sorti de là tellement vite que tu as du en faire des jaloux, surtout si on est surveillé. »


Code by Kah!an


Dernière édition par Irys Rehvenge le Dim 10 Déc - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le fétichiste
Messages : 18
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 31
MessageSujet: Re: Rendez-vous galant   Jeu 7 Déc - 19:35


Rendez-vous galant

Plus le jeu avance, plus mes intentions concernant Irys se certifient : je la veux. Voilà ce à quoi je pense alors qu’on réussit la première épreuve. Sauf que la deuxième épreuve me fait bien vite redescendre sur terre. Est-ce qu’on ne se moquerait pas de moi ? Parmi tous les jeux imaginables et envisageables, il fallait que ces types choisissent un labyrinthe un peu trop étroit à mon goût, me rappelant des souvenirs que je n’apprécie que très peu. Si encore on trouvait vite la sortie ça ne me poserait pas de problème, sauf que c’est loin d’être le cas et je n’aime vraiment pas ça. Je sais que ce n’est qu’un jeu, que je ne suis pas vraiment pris au piège, que les flics ne débarqueront pas pour me jeter là où je n’aurais jamais dû sortir, mais c’est plus fort que moi de ressentir ce sentiment d’insécurité dans une telle situation.

Je me concentre néanmoins sur le jeu, plus vite on trouvera la solution et plus vite on sortira d’ici. Je propose une idée à Irys que j’espérais bien voir aboutir mais qui ne réussit pas, me faisant désespérer un peu plus quant à notre durée dans cette épreuve. Je prends sur moi pour garder mon sang froid alors que j’entends Irys quasiment sauter de joie, je comprends vite pourquoi. J’écoute les directives de ma Lady sans douter de son efficacité, et effectivement elle a une fois de plus vu juste. Décidément, je la savais intelligente mais elle m’épate un peu plus à chaque fois, mais surtout voir que sa méthode fonctionne me permet de relâcher un peu la pression et il valait mieux que ça arrive maintenant.

On avance à tour de rôle, débloquant l’autre chaque fois que l’un de nous ne peut plus avancer, jusqu’à finalement nous rejoindre dans un même couloir qui mène à la sortie de l’épreuve. J’affiche un sourire, désormais complètement détendu, à la fois à l’idée de la retrouver mais aussi parce qu’on va enfin pouvoir passer à l’épreuve suivante. On forme une plutôt bonne équipe elle et moi, mais je ne peux m’empêcher de me demander s’il y a mieux que nous ou non. Irys me félicite, me donnant tout le mérite alors qu’en réalité c’est elle qui nous a sorti de là. Intelligente et humble, quelle qualité ne possèdes-tu donc pas Lady ?

- Tu veux rire ? C’est toi qui vas tous les rendre jaloux à force de trouver les solutions aussi vite, j’aurais moi-même été jaloux si je ne t’avais pas dans mon équipe !

Je lui adresse un sourire taquin, me demandant bien quelle sera la prochaine étape alors qu’on se place devant la porte qui s’ouvre après quelques secondes, nous permettant d’entrer dans la prochaine salle. On comprend bien vite l’intérêt des combinaisons lorsqu’on doit s’enfoncer dans un sol rempli de boue, une boue liquide qui me remonte jusqu’en haut des cuisses pour ma part et pratiquement jusqu’à la poitrine pour Irys. Voilà qui ne facilitera pas notre avancée jusqu’à l’autre côté de la salle, mais le véritable obstacle n’est même pas cette boue mais plutôt le catcheur au milieu de la pièce qui nous attend. Un sourire s’affiche sur mon visage, voilà une épreuve qui entre bien mieux dans mes capacités.

- Lady, on dirait qu’il va encore falloir que tu redoubles d’ingéniosité pour récupérer la clé qui pend au plafond, pendant ce temps je m’occuperai de notre camarade pour ne pas qu’il te gêne.

Après tout un peu de combat ne fait jamais de mal, d’autant qu’en l’occurrence c’est pour un jeu donc aucun coup ne sera porté, il va juste falloir que je le maintienne pour qu’Irys puisse passer et récupérer la clé pendant que je l’occupe. Voilà qui ne devrait pas être trop compliqué, si ? Il vaudrait mieux que pour récupérer la clé elle n’ait pas besoin de mes épaules, autrement je ne verrais pas d’autres solutions que d’assommer ce type et je ne suis pas sûr que ça fasse partie des règles du jeu. Je commence à m’avancer vers le cacheur qui m’attend de pied ferme avec un sourire, le même que le mien.

- A nous deux l’ami.

Et me voilà lancer dans un duel de prises et de boue avec ce type, espérant tenir assez longtemps la distance face à ce professionnel, mais après tout en combat physique j’ai aussi mon mot à dire. Professionnel ou pas je compte bien lui donner du fil à retordre, voire même lui mettre la pâtée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La douce rose
Messages : 17
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 22
MessageSujet: Re: Rendez-vous galant   Lun 18 Déc - 22:30



Rendez-vous galant

Ces épreuves, cette soirée, tout cela est étrange, mais on ne peut pas dire que cela me déplaît. J’apprécie la fraîcheur de cette soirée, le fait de profiter d’une surprise sans que celle-ci ne soit désagréable. Au contraire même. Ce soir, je découvre de plus en plus de facette en cet homme si unique. Au début, il n’était qu’un homme violant de plus, puis il m’a montré un côté plus protecteur, plus gentleman, plus taquin également. Ce soir, je découvre un visage bon enfant, quelqu’un de rieur, qui est capable de lancer la réplique sans que cela ne soit blessant. Quelqu’un capable de sourire et de rire de situation de la vie quotidienne. Il me fait un peu oublier les circonstances de notre rencontre, cette ville, pour me faire me concentrer sur le côté positif. Même quand il me montre une facette plus sombre de sa personnalité, je n’arrive pas à prendre peur. La seule image qui reste dans mon esprit est celle d’un homme qui est très certainement tourmenté par son passé. Mais est-ce qu’on ne l’est pas un peu tous, dans cette ville ?

On finit par se retrouver à la fin de cette épreuve et je ne peux pas empêcher le grand sourire sur mes lèvres, je ne cherche pas à le retenir après tout. Si on a réussi à sortir, c’est en s’entraidant et surtout, grâce à l’idée de génie de Kylian. Alors on peut bien fêter ça avec un peu de bonne humeur. Et il a l’air d’être de mon avis vu que je le vois sourire. Je le félicite en le taquinant un peu, sauf que j’ai failli oublier, il réplique également très bien. Je pousse légèrement son épaule avec jeu, sans réussir à le faire bouger. En même temps, de ce que j’ai vu, cet homme est une montagne de muscle fins, ils ne sont pas hyper-développés comme ces hommes qui fréquentent les salles de sport et la musculation, mais ils ont l’air… D’être quand même assez développé. En tout cas, bien plus que les miens. Alors forcément que je ne le fais pas bouger ! Mais c’est pour la forme, pour le geste.

« Ne tentes pas de me retourner la faveur, nous sommes sortis de là grâce à toi. Mais vu que je suis d’humeur généreuse, je m’accorde vingt pour cent du crédit de cette victoire. Et pas besoin de protester, je suis passée de cinq pour cent à vingt pour cent pour ton joli sourire, c’est déjà énorme ! Allez, direction la prochaine étape ! »


Cette fois, la porte est en hauteur mais surtout, elle nous indique qu’on va être à deux dans l’épreuve. On la passe et quand on fait un pas, on se retrouve à s’enfoncer dans une substance froide et collante. Je retiens un frisson, à la fois de froid et de dégoût, avant de reconnaître la substance. Juste de la boue. Ouf. Je commence à en avoir marre de me retrouver dans des mares de sang, au moins j’évite ça cette fois. Même si j’aurais du m’en douter, ce n’est pas le genre de chose qu’on met dans un jeu humain après tout. Je croise le regard de Kylian et je retiens un sourire. Tiens, on dirait que le grand enfant est de retour et prêt à déballer son cadeau.

Je hoche la tête à ses paroles et je le vois foncer sur le tas de muscle qui se trouve en dessous de la clé. Ah, lui par contre c’est un adepte de la salle de sport. Je le suis, un peu plus à distance, prenant plus de temps à me déplacer au milieu de cette boue. J’ai à peine fait quelques pas que je sens les muscles de mes cuisses protester contre le traitement. Hum, ça va vite devenir moins amusant. Je m’arrête, regardant l’ensemble de la pièce. Une cuve de boue, plaqué contre un seul mur, sur l’espace entre la cuve et les trois autres murs, il y avait des spots de lumières, qui permettait à la pièce d’être sombre au niveau du sol et bien éclairé au plafond. D’ailleurs celui-ci était étrange, la pièce entière n’était pas un carré, non, à cause du plafond, elle était arrondie. En longeant du regard des prises d’escalades, je finis par distinguer un chemin qui menait au plafond en commençant par le mur qui était contre la cuve.

Je jette un coup d’œil à Kylian, le voyant avoir le dessus sur le monstre de muscle, avant que je ne commence à avancer en direction du mur, m’éloignant ainsi du combat et de la clé. Mon avancée est plus lente que prévu, mais je finis par arriver très proche du mur quand soudainement, je pousse un cri que j’étouffe bien vite en me retrouvant soulevé dans les airs par un bras fort autour de ma poitrine. Je jette un regard en arrière pour voir le moloss me tenir et commencer à m’entraîner en direction du centre de la pièce, loin du mur de prises.

« Ha non ! Désolée monsieur, mais je ne suis pas une poupée qu’on promène partout ! Et si j'ai passée l'âge de ce genre de jeu, vous devriez avoir fait de même ! »

Je plonge ma main dans la boue, en attrapant une poignée que je lance en arrière. Je me retrouve lâché par l’homme, atterrissant de nouveau dans la boue avec un bruit humide, m’éclaboussant de boue sur tout le haut du corps. En jetant un coup d’œil derrière mon épaule pendant que je m’éloigne de lui et me rapproche de mon objectif, je peux voir que l’homme crachote, apparemment il a voulu me répondre et il s’est retrouvé avec de la boue dans la bouche. Beurk. Je compatis monsieur, ça ne doit pas être très bon à manger.

« Désolée ! »


Je fais un signe de la main au-dessus de mon épaule avant de foncer jusqu’aux prises. Rapidement, j’ai les mains dedans, ainsi que les pieds, et je commence l’escalade. Le plus dur, c’est de sortir de la boue, ça commande de bien tirer sur les muscles de mes bras et ce n’est certainement pas ce qui est le musclé chez moi. Mais je finis par en sortir, tremblant un peu sous le coup de l’énergie dépensée. Je jette un coup d’œil derrière moi pour voir que Kylian est de nouveau aux prises avec l’homme et je commence mon escalade. Au début, ça va, même si mes baskets glissent un peu à cause de la boue. Mais rapidement, je me retrouve à faire l’araignée sur le plafond et ce n’est pas une position très naturelle. Heureusement, j’évite de tomber même si je me retrouve pas très loin à quelques reprises. Je me retrouve devant la clé, heureusement celle-ci est accrochée par un crochet et non par un mousqueton, ce qui aurait été autrement plus difficile. Je me retrouve à l’avoir en main et quand je baisse les yeux, je tombe sur les deux hommes juste en dessous de moi. Je me racle la gorge, attirant leur attention, tout en bandant mes muscles pour éviter de chuter et de les écraser.

« Les garçons, j’ai la clé. Mais ça serait sympathique de vous pousser tous le deux, parce qu’il faut que je descende et je ne peux pas le faire tant que vous êtes là. »

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le fétichiste
Messages : 18
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 31
MessageSujet: Re: Rendez-vous galant   Sam 30 Déc - 22:12


Rendez-vous galant

Je dois l’admettre, ce rendez-vous était à la fois un loisir et un test, un test pour voir si Irys et moi étions vraiment sur la même longueur d’onde et plus je passe de temps avec elle, plus j’ai envie d’en passer davantage. La plupart des femmes que j’ai l’habitude de côtoyer aurait détesté une telle sortie, devoir réfléchir, aller vite, se salir, ça les aurait ennuyé. Irys au contraire profite, apprend, découvre, s’amuse et plus je la vois enjouée, moins j’ai envie de la laisser repartir. Oui, Irys est différente des autres, et c’est ce qui me fait sourire aussi bêtement toutes les deux minutes. Je choisis de lui laisser avoir le dernier mot sur qui a été le plus utile dans cette épreuve, mais c’est uniquement parce que je suis curieux de découvrir la prochaine étape, et elle n’est pas sans me plaire. On dirait que les muscles vont être de sortis ce soir, et cette fois c’est le jeu qui le demande.

Je regarde monsieur muscles avec un sourire joueur sur le visage, ravi de pouvoir m’amuser de cette façon et lui en faire baver. Il a peut-être plus de muscles et l’expérience de la salle, mais moi j’ai l’expérience de la rue et de la prison, et croyez-moi c’est suffisant pour tenir tête. Le jeu de mains commence alors qu’Irys évolue de son côté pour se diriger vers la clé. Le catcheur a l’air surpris que je réussisse à lui tenir tête, ravi aussi, il ne doit pas avoir l’habitude. Du coup il me prend plus au sérieux et le vrai duel peut enfin débuter, mais cette boue est le véritable problème, pas facile de bien maintenir sa prise lorsque ça glisse, mais je fais avec. En réalité ce qui me fait perdre le dessus contre lui est ma mauvaise habitude à me laisser déconcentrer. Un regard vers Irys, des idées pleins la tête et le catcheur en profite pour reprendre le dessus et m’envoyer littéralement tête la première dans la boue alors qu’il se dirige déjà vers ma Lady.

Je me redresse, me disant que je dois avoir l’air malin couvert de boue mais c’est le petit cri d’Irys qui me fait revenir au jeu. Je vois le catcheur la porter par la taille et Irys, si fidèle à elle-même, qui lui demande de la relâcher. A nouveau je me retrouve à sourire comme un idiot, en fait je me mets même à rire lorsque je la vois balancer de la boue vers lui et qu’il en reçoit en plein dans la bouche, mais le plus amusant c’est de l'entendre s’excuser derrière. Non vraiment, je suis plus que ravi de ma rencontre avec cette femme, je me dis même que ma vie était finalement bien ennuyante avant sa rencontre. Avant que le catcheur ne l’attrape à nouveau, je l’attrape et le tire en arrière, l’éloignant d’elle pour qu’elle puisse accomplir sa mission.

- Elle est fascinante n'est-ce pas ? Mais elle n’est pas pour toi mon vieux, faudra te contenter de moi.

Non, elle n’est pas pour lui, je ne le laisserais même pas la toucher une deuxième fois. Alors je reprends mon duel et cette fois je ne perds pas la main contre lui, j’arrive même plutôt bien à garder le dessus. Puis au bout d’un moment j’entends la voix d’Irys au-dessus de moi, nous faisant redresser la tête à tous les deux alors qu’elle nous demande de nous décaler.

- Tout de suite princesse.

Aussitôt demandé, aussitôt exécuté. Cette fois la partie est terminée. Je repousse musclor au loin, permettant à Irys de redescendre et au moment où je l’entends approcher de la porte, j’esquive une attaque du catcheur et le balance littéralement par-dessus mon épaule pour le faire atterrir en plein dans la boue. A partir de là je me dépêche de me diriger vers Irys avant que musclor ne se relève, courant dans sa direction. Heureusement Irys ouvre assez rapidement la porte, nous permettant de la dépasser à temps, claquant la porte au nez au catcheur.

- Et c’est une autre victoire pour l’invulnérable duo !

On se retourne pour constater qu’on se retrouve cette fois devant une grande piscine dont une note a été gravée sur les dalles blanches : trouvez la sortie. Des bacs sont placés devant la piscine, demandant d’y déposer les combinaisons. On peut entendre la musique battre son plein depuis cette salle, signe que nous sommes proche de la fête. Il semblerait qu’on soit presque arrivé au bout. Je me tourne vers Irys, sourire aux lèvres.

- On dirait qu’on touche au bout.

Je retire ma combinaison, me retrouvant en short de bain. J’aurais pu ne rien porter pour le plaisir total des yeux, mais après tout ce n’est pas amusant de tout découvrir d’un coup. Au moins la combinaison a été efficace, en dehors de mes mains, mon visage et mon cou, le reste de mon corps aura été épargné de la boue, ce qui permet à qui le veut de pouvoir jeter un œil sur mes tatouages. Il n’y en a pas tant que ça, tous signifient quelque chose de précis. Allez je suis de bonne humeur, je vais vous les décrire par ordre chronologique. Mon premier tatouage est gravé le long de mon annulaire gauche, il s’agit de la date de mon premier meurtre, le jour où je me suis marié à la faucheuse, pour le meilleur et pour le pire. C’est le seul à avoir été fait avant mon séjour en prison. Mon deuxième tatouage n’est autre que le prénom, ou mot, Faith gravé sur mon torse, juste au-dessus du cœur, si la plupart pensent au mot espoir, peu d’entre eux connaissent la véritable signification de ce nom. Mon troisième tatouage est celui qui se trouve sur mon avant-bras droit, trois triangles confondus, chacun représentant son propre équilibre : le corps, l’âme et l’esprit ; l’aliénation, l’isolement et la folie ; la conscience, l’inconscience et la damnation. Enfin le dernier est le plus imposant, un corbeau en plein envole sur mon pectoral droit dont l'une des ailes remontent sur mon épaule. Ce tatouage a été fait en souvenir de mon unique véritable allié de prison, un normand croyant au dieu Odin. Cet homme m’a prévenu de nombreux dangers, tel un messager. Cet homme est mort pour moi en prison, alors en son honneur j’ai gravé cet oiseau sur ma peau, le corbeau étant considéré comme le messager d’Odin. Ce tatouage a été fait sur l’une de mes cicatrices, une blessure qui a failli m’arracher la vie en prison.

Mais moi ce qui m’intéresse c’est de découvrir les magnifiques courbes de la femme qui m’accompagne ce soir, et je dois dire que plus j’en vois et plus j’en veux. Peut-on faire plus parfaite qu’elle ? Parfois je me demande si je n’hallucine pas, ou peut-être m’a-t-on envoyé un ange pour m’aider à retourner vers la bonne voie. Dommage que les lumières faiblissent autant, je n’aurais pas été contre observer ce corps de déesse plus longtemps.

- On dirait qu’on va bientôt se retrouver dans le noir, j’espère que tu n’as rien contre l’obscurité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La douce rose
Messages : 17
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 22
MessageSujet: Re: Rendez-vous galant   Mer 3 Jan - 21:58



Rendez-vous galant

Cette soirée est étrange, mais étrange dans le bon sens du terme. Pour une fois, j’apprécie d’être prise par surprise par un homme, j’apprécie de ne résoudre les mystères qu’à la dernière seconde, de réfléchir encore et encore pour nous faire avancer vers l’inconnu. Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas autant amusée et je n’étais pas aveugle au point d’imaginer que cela n’était pas en grande partie dû à mon partenaire. J’avais parfois du mal à me rappeler que ma rencontre avec Kylian s’était faite dans le sang et dans la peur. Après ce moment, je n’avais plus jamais eu peur à ses côtés, au contraire même. Et aujourd’hui encore, alors que je découvrais toujours de nouveau aspect de sa personnalité, j’étais incapable d’éprouver de la peur à son encontre, au contraire même. Je me retrouvais à attendre impatiemment sa nouvelle réaction, ses nouveaux propos. Qui aurait cru qu’il pouvait se cacher autant de douceur et de malice dans un homme qui pourrait paraître au premier abord un peu bourrin ? En tout cas, j’aimais notre relation, nos interactions, notre collaboration.

On se retrouve dans une nouvelle salle et je dois dire que je n’apprécie pas forcément les manières cavalières de l’autre homme. Je sais que je suis un poids plume mais tout de même, il y a d’autre façon de me le prouver. Et puis je ne sais pas, avant d’attraper quelqu’un dans son dos, il devrait y avoir un décret qui dit qu’il faut s’annoncer obligatoirement. Parce que sans plaisanter, j’ai frôlé la crise cardiaque, je ne m’y attendais pas. Mais je suppose que je suis plus que vengée quand je le vois recracher la boue qu’il a avalé. Désolé monsieur, je ne voulais pas faire ça. Enfin si, je voulais le faire, mais je n’avais prévu que vous en mangiez. Les tartes à la boue n’ont pas l’air d’être génial, peu importe l’âge auquel on s’y essaie !

En quelques minutes, je me retrouve avec la clé entre les mains, mes bras tremblants encore des efforts donnés. Y a pas à dire, se déplacer dans la boue quand on est presque entièrement enfoncés dedans, ce n’est pas simple. C’est bien plus facile de se déplacer en pataugeant dans de l’eau, alors qu’on dirait pas pourtant. J’attire leur attention, m’arrêtant une seconde sur le sourire éclatant de Kylian. Tiens, on dirait presque qu’il est fier, non ? Mais pourquoi ça ? Enfin, je ne m’interroge pas plus, quand le chemin est libre, je me laisse retomber en direction du sol, atterrisant dans un bruit humide dans la boue à ses côtés. Je lui rends son sourire, sentant la boue séchée sur ma joue tiraillée à cette action, on a l’air bien beau comme ça. Mais… Je le trouve vraiment plus beau ainsi, il a l’air plus accessible ainsi, taquin et vivant.

« Merci ! Dépêchons nous de partir avant d’avoir le droit à une autre surprise ! »


Je jette un coup d’œil derrière mon épaule pour voir l’autre homme se remettre debout. Enfin, homme, je devrais plutôt dire la statue de boue. Il en est recouvert des pieds à la tête, y a que ses yeux qui ressortent là dedans et qui le différencie d’une statue faite en poterie. Ah et le fait qu’il se mette à bouger. J’étouffe un gémissement avant de me mettre en route, heureusement je suis la plus proche de la porte, parce que je me déplace deux fois moins vite que les autres hommes. Ça me ferait presque regretter de ne pas être née géante comme les mannequins anorexiques tiens ! Je pousse la clé dans la porte et quand je l’ouvre, Kylian me suit, nous laissant claquer la porte rapidement au nez de l’autre homme. Je murmure pour moi-même avant de me tourner vers mon duo.

« J’espère qu’il ne se l’est pas pris sur le nez quand même… »


Quand Kylian prend la parole, je lui adresse un grand sourire sans répliquer. Ce n’est pas faux, c’est même une belle victoire ! Je me détourne de la porte pour tomber sur les bacs et la piscine faiblement éclairée. Ho ho. Qu’est-ce qu’ils ont prévus encore ? J’espère que ce n’est pas une épreuve d’apnée, parce que j’ai beau être une gymnaste, je ne suis pas forcément une bonne plongeuse, au contraire même. Je n’aime pas vraiment l’eau, c’était plutôt le domaine de ma mère et de Dante ça. Quand Kylian reprend la parole, je me rends enfin compte que la musique doit provenir de la fête, ce qui veut dire qu’on est juste à côté c’est vrai.

« Tu as raison, tant mieux ! J’ai hâte de savoir ce que donne le classement. »

J’aime presque plus la compétition que les résultats possibles. Même si on me disait qu’on était derniers et qu’on devait rentrer, je ne considérerais pas cela comme une défaite, au contraire même. J’avais pu m’amuser et je pense que Kylian également et pour un premier rendez-vous, je considérais cela comme plus important que l’alcool qu’il pouvait y avoir de l’autre côté. Je vois le mouvement de Kylian du coin de l’œil ce qui me ramène à la réalité et quand je me tourne vers lui, je me retrouve directement à hauteur de son torse. Pendant une seconde, je scrute le tatouage que je n’avais pu voir que partiellement lorsque je l’avais soigné le premier soir. Même si j’étais moi-même tatouée sur la joue, je n’aimais pas vraiment les tatouages, le mien n’était qu’utilitaire après tout, contenant une partie de la force des moroïs. Mais je me retrouvais à apprécier le tatouage de Kylian, c’était une vraie œuvre d’art, j’avais l’impression qu’il était presque vivant, me donnant envie de le suivre du bout des doigts. En quelques secondes, je me retrouvais malgré tout à suivre les courbes de son corps du regard, le détaillant et oui… ne pouvant qu’apprécier ce qui était devant moi. Kylian n’était pas taillé comme une montagne de muscle mais comme quelqu’un avec un corps harmonieux et cela lui allait plus que bien. Je remarquais en même temps ses autres tatouages, et bien que le mot « Faith » me fit me poser des questions, aucun ne me marqua autant que le corbeau. Et quand je me retrouvais à être face à ses hanches, je relevais rapidement mon regard, sentant mes joues virer de couleurs et tomber sur le sourire taquin de Kylian n’arrangea pas les choses. Non, je n’allais pas tomber dans un débat sur le terrain de Kylian, j’étais certaine qu’il avait plus d’expérience que moi sur ce terrain et je n’allais pas me ridiculiser non plus, je pense que j’avais déjà fait bien assez pour le moment !

Finalement, je me débarrasse rapidement de ma tenue, tournant le dos à Kylian. J’avais enfilé sous la combinaison un maillot de bain blanc, plutôt simple, plus utilitaire que joli, même si je l’appréciais beaucoup. Mais je savais que contrairement à la plupart des femmes, je n’avais les courbes pour remplir parfaitement un bikini. Oh, n’allez pas croire que je n’aimais pas mon corps, non, je l’acceptais et je l’appréciais même. Mais disons qu’en tant que gymnaste, mon corps était beaucoup moins développée que la plupart des autres femmes, j’avais les hanches et les seins d’une adolescente et pas celle d’une femme qui remplissait les fantasmes des hommes. Et même si je l’acceptais et je l’appréciais, je n’en faisais certainement pas un objet de séduction. Alors je tournais juste ma tête quand Kylian repris la parole, lui adressant un léger sourire avant de lui répondre.

« Je n’ai rien contre le noir, pas tant que je sais qui est avec moi. Et toi ? »

J’agrandis mon sourire avant d’avancer pour plonger dans l’eau. En quelques brassées, je me retrouvais à toucher le fond de l’eau. Il y avait quoi ? Quatre mètres peut-être de profondeur. Certes, cela faisait presque trois fois ma taille, mais ce n’était pas autant que ce que j’appréhendais. La faible lumière me permit de me rendre compte qu’il n’y avait pas de porte ou de chemin à emprunter sous l’eau, on dirait qu’il allait falloir faire quelques recheches. J’entendis un bruit sourd qui me fit comprendre que Kylian m’avait rejoint alors je me remontais à la surface, me retrouvant à bouger pour rester à la surface quand Kylian rejoignit ma hauteur. Je repoussais mes cheveux en arrière, croisant son regard malgré l’obscurité et je sentis mes lèvres s’étirer malgré moi, pendant que je le provoquais doucement.

« Alors partenaire, une idée ? On devrait peut-être ouvrir la partenaire à ton meilleur ami pour qu’il vienne nous prêter main forte ? Il avait l’air d’être un joli poids lourd, je suis certaine qu’en plongeant, il serait capable de vider la piscine. »


Et non, je ne parlais pas de graisse, mais de muscles. J’avais eu l’occasion de remarquer que l’autre homme devait ben faire quelque chose comme une centaine de kilos, qui devait lui venir d’heures passées dans les salles de sport. Ah d’ailleurs…

« J’ai failli oublier, bien joué avec lui. Tu t’es débrouillé plus que bien… »

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le fétichiste
Messages : 18
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 31
MessageSujet: Re: Rendez-vous galant   Mar 9 Jan - 21:31


Rendez-vous galant

L’étape de la boue est terminée et au bruit de la musique qu’on entend depuis cette salle il semblerait que nous ayons à faire à la dernière étape. Je ne sais pas si ça me réjouit ou si j’en suis déçu, d’un côté je serais plus que ravi de profiter de cette fête avec cette sublime femme à mes côtés, mais je dois dire aussi que j’ai beaucoup apprécié faire équipe avec Irys. Voilà bien longtemps que je ne m’étais pas amusé d’une telle façon, dernièrement mes amusements étaient bien plus liés au thème de la mort et je crois qu’elle n’aimerait pas cette facette de moi. Je crois que je n’aimerais pas qu’elle la découvre. Je ne peux m’empêcher d’esquisser un autre sourire face à la remarque d’Irys, il y a bien longtemps que je n’avais pas rencontré une femme aussi altruiste.

- Si ça peut te rassurer au vue de son métier ça ne serait pas la première fois qu’on lui casse le nez.

Je sais que ma remarque ne la rassurera pas, ça risque même d’être l’effet opposé mais je ne pouvais pas m’empêcher de la narguer et elle remarque bien que je ne suis pas sérieux de toute façon. Enfin il est temps de nous concentrer sur la dernière étape maintenant si on veut connaître rapidement les résultats. Quoi que je ne suis pas sûr d’être si pressé de les connaître, après tout on est plutôt bien ici, juste tous les deux avec une piscine et de la musique en fond. Personnellement je pourrais passer la soirée là, mais ce n’est pas dans mes habitudes d’abandonner une partie. Alors je retire cette combinaison et ne manque pas le regard d’Irys glisser sur mon corps, mais ce qu’il y a de bien à ça c’est que du coup elle ne me remarque pas la reluquer en retour. Il faut l’admettre, cette femme a un corps de rêve. Non sérieux, j’ai horreur de ces nanas qui se sont fait refaire la poitrine pour avoir un bonnet E qui pourrait éclater d’un moment à l'autre. J’ai toujours préféré la simplicité chez les femmes, le naturel, et Irys... Irys est ce genre de beauté naturelle.

Te rends-tu compte de ce qu’il se passe Irys ? Ce soir tu es prise au piège à mes côtés et ça peut être dangereux, très dangereux, surtout si tu continues de me faire tourner la tête comme tu le fais. Je pourrais ne plus résister à l’envie de t’embrasser, je pourrais capturer tes lèvres et alors ce serait quitte ou double, soit tu me rejettes et la tension pourrait être palpable entre nous deux, soit tu m’acceptes et tu t’engages dans une relation que tu regretteras à coup sûr lorsque tu en découvriras plus sur moi. Dans les deux cas je détruirais notre relation. J’essaie de me concentrer sur sa question. Le noir, c’est vrai, c’est moi qui lui avais demandé en premier.

- Pas tant que tu sais qui est avec toi ? Est-ce que ça veut dire que tu me fais assez confiance pour te retrouver dans le noir avec moi ?

Je n’aurais pas dû poser cette question, selon sa réponse je pourrais perdre encore plus la tête. Non ne lui laisse pas le temps de répondre Kylian, réponds plutôt à la question qu’elle t’a posé. Oui fais donc ça.

- Non, le noir ne fait pas partit de mes craintes.

Ce serait mentir de dire que je n’ai peur de rien ou avoir un égo surdimensionné. Tout le monde a peur de quelque chose, je n’échappe pas à la règle. Néanmoins le noir a fait partit de mon quotidien pendant toute une période de mon existence alors non, ça ne m’effraie pas, j’ai bien plus de mal avec les endroits clos en revanche. Irys finit par plonger dans l’eau et je me dis qu’il vaudrait mieux que je me concentre moi aussi sur la dernière étape. Je plonge à mon tour et avoir la tête sous l’eau me fait prendre conscience que la musique résonne beaucoup plus fort sous l’eau. Je remonte à la surface, rejoignant Irys alors que les lumières rouges sont pratiquement éteintes, peut-être que ce n’est pas plus mal comme ça, ça m’aidera à mieux me concentrer. Je lâche un léger rire face aux nouvelles paroles d’Irys.

- Je crois surtout que si on lui ouvre il voudra se venger de la porte qu’on lui a claquée au nez, mais rassure-toi s’il le faut je le mettrais k.o une bonne fois pour toute ! Et puis on a pas besoin de triche pour gagner, je pense que l’un des carreaux nous permettra de passer de l’autre côté. Peut-être qu’il y a un bouton qui ouvre un passage ou un carreau qui se déplace, mais c’est sûr que dans le noir ça va être plus compliqué à trouver.

Je sens son bras effleurer le mien dans l’un de ses mouvements pour rester à la surface et je l’imagine très bien rougir en cet instant, alors que pour ma part, ce simple geste éveille un peu plus en moi ce que je m’efforce à garder enfouis. J’imagine que je devrais plonger et commencer à chercher si ma solution est correcte, pourtant je continue de rester à la surface. Je pose même mon bras sur celui d’Irys et l’attire contre moi, l’attrapant finalement par la taille pour ne pas qu’elle se fatigue trop. L’avantage d’être grand, c’est qu’on peut avoir pied sur une plus longue distance dans la piscine.

- Mais maintenant que tu n’as plus à te fatiguer j’imagine qu’on peut discuter tranquillement des options qu’on a, après tout je ne suis pas sûr que l’un de nous réussisse à tester tous les carreaux de la piscine en apnée, d’autant qu’on risque facilement d’en manquer plusieurs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La douce rose
Messages : 17
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 22
MessageSujet: Re: Rendez-vous galant   Ven 23 Fév - 14:33




Rendez-vous galant

Quelle drôle de soirée. Je ne m’attendais pas à cela quand le rendez-vous avait été convenu, encore moins quand nous avions pris la route un peu plus tôt. Mais finalement, je me retrouvais à être plutôt amusée, plus que je ne m’y serais attendue. Il faut dire que la personne qui m’accompagnait jouait un grand rôle en cela. J’appréciais de plus en plus les moments que je passais avec Kylian, surtout ce soir où nous pouvions nous permettre d’être nous-mêmes, d’être taquin avec l’autre, sans avoir peur de ce que cette ville pourrait nous réserver. Car il faut dire ce qu’il en était, cette ville est plutôt dangereuse, mais je n’étais pas idiote, je me doutais également que Kylian pouvait l’être également. Simplement j’avais du mal à l’imaginer quand je le voyais en homme taquin et tendre comme ce soir. Enfin, ce n’était pas le moment pour des pensées aussi mitigées, je préférais m’amuser pour l’heure.

Quand Kylian me répond, me taquinant de nouveau au sujet du lutteur, je ne peux pas m’empêcher de secouer la tête avec un léger sourire. Mais je ne lui réponds pas, me doutant que cela pourrait durer longtemps sinon. Surtout quand son but était de me taquiner, comme cela semblait être le cas en cet instant. Par contre, je répondis à sa prochaine remarque concernant l’obscurité. Plus que le noir, c’était les souvenirs que la nuit apportait que je craignais. C’est pour cela que je m’en méfiais quand j’étais seule. Mais à ses côtés, je ne ressentais pas cette appréhension habituelle, quand j’attendais que les monstres surgissent de l’obscurité. Sauf que je ne crois pas que cette réponse soit celle attendue alors je lui offre la plus proche, réelle d’une certaine façon, mais moins détaillée que mes pensées.

C’est étrange comme tu passes vite sur cette réponse, on dirait presque que tu es mal à l’aise. Mais ça me paraît étrange, tu as l’air d’être le genre d’homme  à l’aise avec tout. Je penche la tête sur le côté en l’observant, remarquant que mon regard semble le mettre encore plus dans le mal être. Etrange… Mais d’accord. Je hoche juste la tête avant de plonger dans la piscine. Mon but n’est pas non plus de plomber la soirée… Mais tout de même, on peut dire que je suis curieuse de savoir ce qui l’a mis mal à l’aise. Et apparemment, ce n’est pas l’obscurité. Enfin, je mets ses pensées de côtés avant de profiter de mon plongeon pour jeter un regard autour de moi, oui, il y a un peu de lumière dans l’eau mais vraiment trop peu pour pouvoir s’y repérer…

En quelques secondes, je remonte à la surface, attendant que Kylian apparaisse à son tour. Et cette fois, on peut se concentrer sur notre dernière épreuve. D’ailleurs, j’espère que tu as une idée pour la suite des évènements parce que je ne suis pas certaine d’en avoir pour cette épreuve-ci. Je crois que je l’ai déjà dit, mais la piscine, ce n’est pas mon genre. Je préfère de loin la gymnastique, j’ai une durée d’apnée tout simplement ridicule et ça ne va pas aider ça. C’est à mon tour d’émettre un léger rire à ses paroles avant de finir par lui répondre, en tout cas au moins à la première partie.

« Ce n’est pas de la triche, c’est juste du remaniement des règles ! Ils n’ont pas posés d’interdits après tout sur l’aide indirect qu’on pourrait nous apporter ! »

Ça me surprend toujours, de me sentir aussi à l’aise à ses côtés. Assez, en tout cas, pour me permettre d’être libre, libre de le taquiner, libre d’être moi-même. Je sens mes doigts frôler une surface douce et il ne me faut pas longtemps pour comprendre que c’est Kylian, en même temps, vu que nous sommes en plein milieu de la piscine, sans mur à côté de nous… Ce qui me surprend assez pour que je laisse échapper un souffle surpris, c’est ses gestes ensuite. Le fait de me retrouver à quelques millimètres de son corps et sentir son bras autour de ma taille… Je ne m’y attendais pas, et même si je m’y étais attendue, je ne crois pas que mon corps aurait réagis autrement. Autrement que ce mélange plaisant et gênant, qui m’envahissait à chaque endroit où son corps touchait le mien. Avec un temps de retard, j’arrête de bouger et je dépose mes mains sur ses épaules solides, croisant son regard malgré l’obscurité. Si c’était possible, je dirais qu’il était capable de voir dans le noir et de voir également ma gêne… Quelle situation.

« Ce n’est pas exactement le genre de chose qui m’arrive couramment alors je ne suis pas certaine d’avoir réellement une idée pour la suite. A part peut-être… Quand j’étais sous l’eau, j’ai remarqué que le bruit s’intensifiait. Peut être qu’on pourrait essayer de repérer dans quelle coin elle est la plus forte puis essayer les carreaux autour ? Enfin ça c’est en supposant qu’ils nous fassent une épreuve logique et ce n’est pas forcément assuré. »

Je hausse les épaules, tentant de faire abstraction de son contact sans vraiment réussir. Cet homme n’était pas le genre d’homme qu’on pouvait ignorer, mais sa présence n’était menaçante, juste imposante. Sauf que je ne me sentais même pas… envahie par son contact, juste rassurée. Il fallait que je me rappelle de ne pas me laisser aller aussi facilement. Les relations humaines… C’était rarement mon truc. La plupart des hommes que j’avais fréquenté ne comprenait pas que je pouvais louper leur rendez-vous, oublier de les appeler, parce que j’étais plongée dans une énigme. Je ne connaissais pas assez Kylian pour savoir comment il réagirait… Mais justement, en le connaissant si peu, je ne devrais pas déjà être en train de me poser cette question.

« Tu as une autre idée ou est-ce qu’on tente celle-là, mon cher partenaire ? »

Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le fétichiste
Messages : 18
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 31
MessageSujet: Re: Rendez-vous galant   Mer 27 Juin - 0:08


Rendez-vous galant

Le jeu est bientôt terminé et j’en viens presque à regretter que toute cette soirée ne se passe pas juste entre elle et moi, à résoudre des énigmes et combattre des catcheurs pour accéder à la pièce suivante. Derrière ces murs il y a une fête qui nous attend, une soirée où on pourrait également passer un bon moment mais où on ne se retrouvera plus juste tous les deux. C’est peut-être pour cette raison que j’ai envie de faire durer cette dernière épreuve, de ne pas m’y mettre à fond pour la résoudre tout de suite, quitte à ne pas arriver premier, au final le résultat m’importe peu maintenant.

- Je crois que vous êtes trop intelligente pour eux, Miss Rehvenge.

Mais pour ma part j’apprécie beaucoup cette façon de penser, remanier les règles, c’est un peu ce que je fais parfois mais avec les lois de ce pays. Et j’aurais bien envie de modifier les règles avec toi aussi d’ailleurs. Ne dit-on pas qu’il ne faut jamais embrasser au premier rendez-vous ? Pourtant l’envie est bien présente, le besoin même, de goûter ces lèvres qui m’appellent depuis la première fois où j’ai posé mes yeux sur elle. Rah cette femme me rendrait presque romantique, voilà qui est un comble pour un type comme moi. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas parce que je ne peux pas l’embrasser que je ne vais pas la toucher, et lorsque je la vois se débattre avec l’eau pour rester à la surface, je ne peux m’empêcher de l’attirer à mes côtés pour qu’elle puisse se reposer contre moi.

Irys évoque une proposition qui me paraît être la meilleure, je ne suis pas sûr d’avoir mieux à proposer en tous cas, et lorsqu’elle me pose la question, on entend un bip sonore et un minuteur se déclencher de l’autre côté de la pièce, commençant à 59 secondes et diminuant petit à petit. On dirait qu’on ne va pas avoir la possibilité d’en débattre plus longtemps.

- On ferait mieux de tenter celle-là, déjà parce que je n’ai pas mieux à proposer et aussi parce que c’est une épreuve éliminatoire, et ce serait franchement dommage de perdre si près du but. Alors, on est partit ? Parce que les secondes ça se perd vite l’air de rien. On va la trouver cette dalle, tu verras.

Je lui fais un clin d’œil qu’elle ne doit probablement pas voir, et me voilà à replonger sous l’eau à la recherche de la dalle magique. Je rapproche mon oreille des carreaux et essaie de trouver l’endroit où la musique résonne le plus fort. Je remonte finalement à la surface pour reprendre ma respiration et c’est là qu’Irys m’annonce qu’elle pense avoir trouvé l’endroit où la musique est la plus forte. Alors nous voilà reparti sous l’eau et je la suis sans aucun doute sur le fait qu’elle soit parvenue à trouver l’endroit exact et effectivement, la musique résonne bien plus fort là où elle m’indique d’être attentif. Il ne reste plus qu’à trouver le carreau qui se déplace maintenant.

On commence à fouiller, tâtonner, tirer, et les secondes continuent de s’écouler. Je n’ai aucune idée de combien de temps il nous en reste, mais lorqu’Irys remonte à la surface pour reprendre sa respiration, moi je continue de chercher, ne voulant pas me retrouver à tester les carreaux sur lesquels je serais déjà passé. Et c’est lorsque le souffle commence à me manquer que mes doigts trouvent la dalle qui bouge. Alors je tire de toutes mes forces dessus pour la déplacer, aidé par Irys qui me rejoint. On a presque terminé de bouger la dalle quand je sens réellement que je ne tiendrais plus longtemps en apnée, mais si je relâche le carreau maintenant, il faudra tout recommencer.

Et c’est là que je sens les lèvres d’Irys se plaquer contre les miennes, me surprenant au départ avant de comprendre qu’elle vient simplement me donner le dernier souffle nécessaire pour gagner la partie. Et je regrette presque de ne pas pouvoir lâcher la dalle pour l’embrasser comme il se doit, mais finalement lorsque ses lèvres se décollent des miennes et qu’un peu d’air est revenu dans mes poumons, je termine de tirer la dalle qui vient nous offrir l’accès nécessaire pour passer. Et on se faufile l’un derrière l’autre dans ce trou, remontant à la surface d’une autre piscine où la musique résonne plus fort.

- Pas à dire, on forme vraiment le meilleur duo.

- Presque, vous êtes arrivé deuxième.


J’aide Irys à sortir de la piscine avant de regarder dans la pièce ou un autre des duos attend. Au moins on participera à la soirée et on aura même les boissons offertes. Un troisième duo ressort d’une autre piscine et une alarme se met alors à résonner avant qu’on nous fasse une annonce dans un micro.

- Félicitations, vous avez tous gagné le droit de participer à la soirée. Le premier duo devra porter au poignet un bracelet vert pour avoir droit à ses récompenses. Le deuxième duo mettra le rouge. Le troisième n’a besoin de rien. Quant aux deux derniers les règles sont claires, vous rentrez bredouille. Vous pouvez récupérer vos affaires dans les caisses sur votre droite. L'équipe vous souhaite une agréable soirée.

Et c’est là que deux portes s’ouvrent, donnant accès à la fête depuis laquelle résonne la musique avec les basses mises à fond. Une partie des invités sont restés en maillot de bain, d’autres ont remis leurs vêtements, ou seulement la moitié. Je glisse un bras autour des épaules d’Irys, un sourire taquin sur le visage alors que je lui pose ma question.

- Prête à passer une nuit inoubliable, partenaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La douce rose
Messages : 17
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 22
MessageSujet: Re: Rendez-vous galant   Sam 28 Juil - 17:11




Rendez-vous galant

J'avais rarement eu le droit à un aussi joli début de soirée. Les hommes avec qui j'avais pu sortir ne s'embarrassait pas à chercher un rendez-vous sortant de l'ordinaire. Mais celui-ci ? Celui-ci le faisait et d'une façon merveilleuse. J'avais l'impression d'être, en quelques minutes, plus liés à Kylian que je n'avais pu l'être avec aucun autre homme. Et, alors que cette sensation aurait du me faire peur, je n'en ressentais que de la joie. Et je m'amusais, réellement. Il y avait une ambiance bonne enfant, de la taquinerie mais en même temps, cette tension électrique entre nous...

Quand Kylian prit la parole une fois de plus, je ne fis que rire doucement. Trop intelligente ? Ca m'étonnerait. Enfin, jusqu'à maintenant, cette intelligence m'avait plutôt desservi alors je ne savais pas trop quoi répondre à ce qui semblait être un compliment aux yeux de Kylian. Et je n'eus pas vraiment l'occasion de répondre vu qu'il commença à se déshabiller pour être prêt à l'épreuve suivante. Ce qui engendra... Ouais encore plus d'ambiance électrique.

Finalement, on finit à l'eau et on se retrouve apparemment bloqué. Okay, ils veulent qu'on joue dans la piscine mais on est sensé faire quoi ? J'avoue être légèrement déconcentrée par la proximité de Kylian et ses mains contre mon corps, c'était innocent, mais cela faisait littéralement des mois, voir des années, depuis mon dernier contact avec un autre être... Et Kylian n'était pas n'importe qui. Malgré tout, je tentais de me concentrer et de formuler une idée cohérente à transmettre. Je ne sais pas si je l'avais réellement été mais au moins Kylian acquiesça face à mes paroles.

« Je ne m'inquiète pas, j'ai confiance, partenaire. »


Partons à la recherche de cette fameuse dalle. Je pris une courte inspiration avant de plonger sous l'eau, couvrant la partie basse du bassin. Certes, je n'avais pas beaucoup d'air mais je me déplaçais vite, assez vite pour me permettre de repérer la bonne dalle. Je tournais mon regard vers Kylian et je le vis remonter à la surface alors je me dépêchais de le suivre. Une fois la tête sortie de l'eau, je pris à peine le temps de reprendre une inspiration avant d'indiquer à Kylian que je l'avais. Malheureusement, on allait devoir y aller avec le minimum d'oxygène pour plonger mais on se lança.

Peut-être n'était-ce que dans ma tête, mais j'entendais un compte à rebours de plus en plus rapide. Et je sentais le sang taper contre ma tête, je sentais que je n'avais plus de souffle et que je n'étais pas très utile pour sortir la dalle. Un regard vers Kylian me convainquit. Je remontais en me propulsant avec le sol, reprenant ma respiration et jetant un regard au compte à rebours. 13 secondes. Je repris une courte respiration et surtout, je ne réfléchis pas, laissant mon instinct parler.

Pendant une seconde, malgré l'eau qui nous entourait, je pus profiter de la douceur des lèvres de Kylian, atténué par la légère barbe contre ma peau, un mélange doux-piquant qui me donnait envie de plus. Mais je n'en fis rien, insufflant la moitié de mon air à Kylian avant de me reculer, sans pour autant oser croiser son regard. La dalle cède et finalement, on se retrouve à l'air libre. Et heureusement pour nous, Kylian ne laisse pas le silence s'installer. J'émis un petit rire avant de chuchoter à Kylian.

« Tu crois qu'ils ont fait des paris en coulisse et que c'est pour ça qu'il a l'air aussi bougon ? Parce qu'il a perdu ? »

Je suis Kylian jusqu'à l'autre duo quand le dernier (de duo s'entend) sort de l'eau. L'alarme me surprend légèrement mais pas les paroles. Encore un rappel des règles ? Décidément, ils aimaient beaucoup ça, les règles, dans cet endroit. Les portes s'ouvrent et des espèces de garde nous remettent un bracelet rouge que j'enfile distraitement, occupée à regarder la salle dans laquelle se déroulera la fête. Elle était plutôt chic, sans être pour autant bourge, c'était plutôt plaisant à première vue. Je sentis le bras de Kylian avant d'entendre ses propos et quand je me tournais vers lui, je pus voir un sourire taquin sur ses lèvres que j'avais embrassé si peu de temps auparavant. Je ne sais pas ce qui me prit, peut-être un excès de courage... ou de folie, allez savoir.

« C'est plutôt à toi que je devrais poser cette question, my lord. Est-ce que tu te sens capable de me suivre ? »


Je laisse un sourire malicieux fleurir sur mon visage, pendant que je glisse une main contre sa nuque pour l'obliger à se courber et réduire notre différence de taille. J'effleurais rapidement ses lèvres des miennes, bouche légèrement ouverte, sentant son souffle se heurter au mien. Tu n'étais pas le seul à pouvoir montrer que tu étais intéressé. Et tant qu'à rester dans ces tenues, autant que nous en profitions pour marquer notre duo. Je me reculais en attrapant son poignet dans ma main, le tirant vers moi pendant que je commençais à me diriger vers ce qui semblait être le bar.

« Allez viens, allons-nous amuser jusqu'au bout de la nuit ! »


Code by Kah!an
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rendez-vous galant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rendez-vous galant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Strigoï :: Autres lieux :: Centre de rééducation :: Studio d'Irys-
Sauter vers: