Forum privé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ellyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
La voyante
Messages : 10
Date d'inscription : 30/06/2017
Age : 28
MessageSujet: Ellyn   Ven 30 Juin - 0:53


Ellyn Adams
Feat. Emily Hampshire

Date de naissance 14.06.1989
Lieu de naissance : New York
Age : 28 ans
Statut : Célibataire
Groupe désiré : Moroï
Pouvoir : Esprit
175*280



Caractère & Physique

La plupart des gens ont peur de moi, pourtant je suis gentille ! Juste un peu folle et excentrique, mais ça ne fait pas de moi une fille dangereuse, même si je peux le devenir si on me cherche. Je connais ma fin de toute façon, je sais que je ne mourrais pas avant plusieurs années, alors je peux me permettre de jouer avec le feu. Je suis le genre de femme qui parle trop, trop vite, parfois trop fort ou avec trop d'accentuation, et surtout pour dire des choses étranges ou incompréhensibles. Mes phrases sont parfois des énigmes, mais toute énigme a une logique et une réponse à la clé. Je ne suis l’ennemie de personne, excepté de ceux qui s’en sont pris à ma sœur. Les gens ont peur de moi, ou plutôt des choses que je pourrais leur dire, des choses que je sais sur eux, ça ne m’aide pas à me faire beaucoup d’amis, d’ailleurs on peut concrètement dire que je n’en ai aucun. Mais ça ne me dérange pas, il y a tellement de choses dont je dois me soucier dans ma tête, que je n’ai pas envie d’ajouter en plus le fait de devoir me soucier d’une bande d’amis. Etre moi c’est compliqué, mais je vous assure que ça peut aussi être très amusant ! Faut dire que je ne suis pas le genre de femme dramatique, alors je préfère jouer sur mon humour, mon excentricité et mon ironie. Là encore ça en énerve plus d’un, mais avec le temps vous finirez bien par vous y faire !


J’ai toujours aimé les cheveux longs, on peut faire pleins de trucs avec, attachés, lâchés, raides, bouclés, ondulés, on peut passer des heures à s’amuser avec ça, d’ailleurs j’adorais coiffer ma sœur à l’époque et je lui interdisais de se couper ses magnifiques cheveux. J’ai un peu les mêmes qu’elle, brune moi aussi avec des cheveux longs. Par contre nos yeux sont différents, elle bleus et les miens marrons. Les yeux m’ont toujours fasciné, à travers eux on peut voir beaucoup de choses, ils ne changent jamais vraiment, ils trahissent les secrets, ils sont révélateurs de qui on est. Côté vestimentaire, je me débrouille avec les moyens du bord, donc en général jean et tee-shirt ou pull, mais j’aime bien aussi porter des bonnets et des mitaines. En revanche si vous me lâchez dans un centre commercial avec une carte bancaire contenant des millions, je suis capable de vous acheter tout un tas de fringues extravagants, j’aime ce qui sort de l’ordinaire, j’aime me déguiser, les vêtements d’époque, les vêtements étranges, des accessoires extravagants, en gros des choses qui se remarquent mais qui s’accordent tout de même ensemble. Je n’aime pas la singularité, je préfère les choses qui sortent du lot, un peu comme moi en fait !



Histoire

*Knock knock knock*
Salut mes petits loups ! Vous allez vous coucher ? Chouette ! Tatie va vous raconter une histoire pour vous endormir. On s’installe bien confortablement et on ouvre grand ses oreilles, ceci est une histoire vraie.

Normalement l’histoire devrait commencer en 1989, quand l’héroïne est née, d’ailleurs on va l’appeler Frimousse. Enfin bref, vous savez quand on est bébé à part péter et baver, on ne fait pas grand-chose de plus qu’épuiser ses parents. Alors on va plutôt commencer six ans plus tard, lorsque sa petite sœur est née, elle on va l’appeler Etoile. Quand Frimousse a plongé ses yeux dans ceux d’Etoile pour la première fois, elle a tout de suite compris ce qu'impliquait le rôle de grande sœur, celui qu'elle allait devoir jouer. Vous savez au début Frimousse avait peur de devoir partager ses parents avec une autre, de ne plus être la seule enfant de la famille, mais tout son égoïsme s’est envolé lorsqu’elle a regardé ses magnifiques yeux bleus. Elle voulait la protéger, elle voulait qu’Etoile soit heureuse et puisse devenir un immense soleil.

Les deux sœurs ont été très proches, elles fusionnaient, elles se comprenaient juste à travers un regard. D’ailleurs les yeux, c’est la seule chose que Frimousse retenait, la seule chose qui ne change pas, si elle vous voit à l’âge de trois ans et vous retrouve à l’âge de trente ans, elle se rappellera de vous si elle a croisé votre regard, tout le reste ce n’est que secondaire, ça change, ça se modifie. Frimousse appelait sa sœur son Diamant, parce qu’elle avait des yeux bleus étincelants, encore plus précieux que ce cristal. Frimousse jouait plus que le rôle d’une grande sœur pour elle, elle était presque une seconde mère, prête à tout pour la protéger, capable de l’éduquer même si elle ne connaissait pas encore tout de la vie. Frimousse n’avait aucun mal à montrer les dents et grimper sur le dos des ennemis de sa sœur pour leur faire peur et leur donner une bonne leçon. Quand elle était dans le coin, rien ne pouvait arriver à Etoile, pas le moindre malheur, pas la moindre moquerie, pas le moindre coup.

C’est à l’âge de douze ans que le pouvoir de Frimousse a commencé à se manifester. Ses parents espéraient qu’elle puisse avoir le pouvoir de l’air, comme ça ils pourraient lui enseigner eux-mêmes quelques astuces, ils aimaient bien l’idée d’avoir autre chose qui les rapprocherait. Sauf que le pouvoir qui a surgis les aura éloignés. Au départ tout le monde pensait que Frimousse était somnambule, souvent la nuit elle se levait pour dessiner, parfois sur des feuilles, d’autrefois directement à même les murs et le sol, lorsque les rêves étaient trop intenses. Ça a rapidement fini par inquiéter ses parents, et Etoile aussi qui se demandait si sa sœur était malade, mais Frimousse la rassurait toujours, lui disant que ça allait et qu’elle pouvait le lui prouver en continuant de la battre aux jeux vidéo.

Sauf que ça a duré, des semaines, des mois, des années. Jusqu’à ce qu’ils découvrent la vérité. Tous ces dessins, tous ces rêves étaient liés à quelque chose, passé, présent, futur, Frimousse voyait des événements réels. Tout le monde s’est donc rendu compte que Frimousse possédait le pouvoir de l’esprit et alors les gens se sont mis à devenir distants, comme ci elle portait la peste en elle, ses propres parent se sont éloignés, seule Etoile restait à ses côtés, peut-être parce qu’elle était encore trop jeune pour comprendre. Les années ont continué de s’écouler, Frimousse a pris l’habitude d’être seule et prise pour une folle, mais ça ne la dérangeait pas, elle était réellement folle et elle le savait. Les images dans sa tête ne surgissaient plus uniquement la nuit désormais, ils pouvaient intervenir à n’importe quel moment et elle ne pouvait s’empêcher de dessiner comme ci elle était possédée, peu importe si elle se retrouvait chez elle, dehors ou même dans un musée, elle devait le faire.

Puis un jour Frimousse a vu le futur de sa petite sœur, elle savait que quelque chose de très mal allait lui arriver, mais elle était incapable de prédire quand. Elle a tout fait pour prévenir ses parents, pour informer les gens, mais personne ne voulait l’entendre, depuis des années on la prenait pour un démon, sans doute parce que ses visions portaient principalement sur des malheurs. Frimousse était désespérée qu’on ne l’écoute pas, elle faisait tous les jours promettre à sa sœur de faire attention, mais elle ne savait pas quoi faire pour la protéger, elle ne savait même pas de qui elle devait la protéger. Frimousse n’en a pas dormi durant des mois, guettant, surveillant, toujours aux aguets au point de ne plus en dormir. Malheureusement tous ses efforts n’ont pas abouti.

La nouvelle du kidnapping de sa sœur est arrivée comme une flèche en plein cœur. Frimousse s’est écroulée à genoux et a commencé à hurler pendant vingt bonnes secondes, puis de nouveau c’était comme ci elle était possédée. Elle a attrapé son crayon et s’est mise à dessiner et à balbutier encore et encore les mêmes mots : "avec elle il parlera". Frimousse a dessiné dans la maison toute entière des images de sa sœur recroquevillée, souffrante, pleurant, abattue, jusqu’à ce qu’on l’arrête. Des hommes sont arrivés et lui ont injecté un produit dans le cou, sous le regard désorienté de ses parents, puis c'est devenu le trou noir.

A son réveil Frimousse s’est retrouvée dans une pièce blanche toute seule, on lui a quand même laissé des papiers et des crayons pour dessiner, mais rien de plus. Frimousse savait où elle se trouvait, mais elle s’en fichait de toute façon, elle avait déjà vu son avenir, elle savait qu’elle entrerait dans cet endroit et elle savait aussi comment elle en ressortirait. Alors elle ne causait pas trop de problèmes, elle prenait ses médicaments, elle était polie, excepté les fois où on la provoquait, là il fallait la tenir à deux et la piquer pour la calmer. En dehors des infirmiers et des médecins personne n’est jamais venu la voir, pas même ses parents, et Frimousse continuait de voir des événements, une partie concernaient toujours sa sœur. Elle hurlait quand sa sœur se faisait battre, elle pleurait quand sa sœur était en larme, elle priait pour pouvoir lui venir en aide, mais encore une fois, rien de ce qu’elle voyait ne pouvait lui permettre de la sauver. Son pouvoir était une malédiction.

Puis un beau jour les choses ont changé. L’hôpital où elle se trouvait a été attaqué par des strigoïs et sa porte parmi tant d’autres s’est déverrouillée, exactement comme elle l’avait vu. Frimousse s’est levée tranquillement en continuant de chantonner et a commencé à se balader dans les couloirs pour se rapprocher de la sortie. Puis les visions sont revenues les unes à la suite des autres, Frimousse s’est d’abord sentie étouffée, elle n’arrivait plus à respirer, comme ci ses poumons se remplissaient d’eau, elle voyait en même temps sa sœur être noyée. Puis elle se met soudain à rire, accompagnant le rire de sa sœur et elle continue d’avancer dans le couloir en dansant, tout comme sa sœur avance entre les corps en virevoltant. Frimousse ignore si ce qu’elle voit appartient au passé, au présent ou au futur, mais à cet instant les deux sœurs ne forment plus qu’un. Puis de nouveau une douleur la tenaille, Frimousse n’avance plus, elle sait que ce n’est pas une douleur physique mais une autre bien plus puissante. La perte d’un être cher. La vision se termine avec l’image d’un lieu précis, un lieu qu’elle pourrait retrouver.

Frimousse profite de la pagaille pour quitter l’hôpital. Dehors elle n’a rien pour vivre mais sait se débrouiller pour survivre. Elle est parvenue à localiser l’endroit de sa vision, l’endroit où Etoile était retenue, mais il ne restait plus grand-chose, vide, sa sœur était partie. Frimousse attendait désespérément d’avoir d’autres visions d’elle pour pouvoir la retrouver, mais plus jamais elle n’en a eu à son sujet, alors au bout d’un certain temps, elle a fini par se dire que sa sœur était peut-être morte, même si elle continuerait de chercher jusqu’à trouver le fin mot de cette histoire.

Frimousse a désormais appris à différencier les époques de ses visions, elle sait sur lesquelles elle peut intervenir et celles qu’elle ne peut défaire. Frimousse a donc essayé de faire le bien autour d’elle, même si la plupart des personnes refusaient son aide, elle appréciait recevoir la gratitude de ceux qu’elle parvenait à aider. Finalement elle a fini par trouver un but à sa vie, elle se sentait utile. Puis les visions l’ont submergé à nouveau, de terribles menaces, la souffrance et la mort régnant à chaque coin de rue. Ses visions ont fini par la mener dans une ville qui fait beaucoup parler d'elle, elle sait que c’est ici que se jouera son destin, qu’elle sauvera le monde ou qu’elle mourra en essayant.

Voilà mes petits loups ! L’histoire est terminée, si vous avez des questions ce sera pour un autre soir, maintenant il faut dormir et ne vous en faites pas, Frimousse veillera toujours sur vous !


Fiche de présentation réalisée par (c) Va5l
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ellyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (F) JENNIFER MORRISON ✾ there is no rose without thorns, ellyn.
» Journal de bord d'Ellyn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Strigoï :: Administration :: Présentations :: Moroïs-
Sauter vers: