Forum privé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kylian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Le fétichiste
Messages : 13
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 30
MessageSujet: Kylian   Mar 16 Mai - 1:26


Kylian Avery
Feat. Ben Barnes

Date de naissance 18.10.1986
Lieu de naissance : Angleterre
Age : 30 ans
Statut : Libre comme l'air
Groupe désiré : Humain
175*280



Caractère

Lisez mon histoire bande de fainéants, vous comprendrez très vite mes traits de caractère ! Faut vraiment vous mâcher le travail ? Et ça se prend pour de grands lecteurs ! J’espère qu’au moins après ça vous écrirez un article sur moi, je veux même une statut à mon effigie. Non ? Ton effigie ça me va aussi, ça me brisera moins le cœur de la détruire. Bon alors tu veux savoir quoi ? Si je suis fou ? Un peu que je le suis ! Carrément même, mais ça y a que moi qui ai le droit de le dire, alors si tu le publies, tu risques de voir voler ton œil à cause d’un coup trop fort. Leader ou suiveur ? Je pense qu’être à la tête d’un des plus gros réseaux de contrebande répond à ta question. Actif ou passif ? Tu te moques de moi là, tu me poses vraiment la question ? Cette réponse-là risque de se faire avec une démonstration, t’es sûr que tu veux pas passer à la suivante ? Quoi t’en as déjà fini ? Hé te barres pas en courant, on venait de commencer ! Bon bah on dirait qu’il va falloir vous débrouillez tout seul pour me connaître davantage.

Physique

Quoi ? Vous savez pas regarder ? Au pire vous n’avez qu’à vous dire que je suis l’exact opposé de ma sœur. Ça n’aide toujours pas ? Vous êtes naze, pourtant elle est connue. J’ai des cheveux noirs, souvent mis en arrière, je sais soigner mon look quand même. Les bad boy c’est cool mais quand ils sont sexy c’est mieux. Mes yeux sont foncés, sombres comme l’enfer. Vous n’avez jamais vu l’enfer ? Attendez une minute, je vais vous le montrer. Mon corps est musclé, faut bien se forger pour donner des raclés. Tatoué aussi, mais j’en ai pas pourtant, juste quelques-uns, je vous en parlerais une prochaine fois, si vous le méritez. J’ai aussi des cicatrices, beaucoup de cicatrices, que voulez-vous, je suis un homme qui a vu le danger de près, et vous savez quoi ? J’en redemande toujours !



Histoire

Et toi ! Oui toi là, j’ai un jeu à te proposer, t’es partant ? T’as pas le choix de toute façon, faudrait pas vexer Faith, elle réagit mal quand on l’irrite et a tendance à riposter par le sang. Bon alors, ce jeu, on le commence ? Je te raconte ma vie et tu essaies de deviner ce qui vrai et faux là-dedans, mais fais gaffe chaque mauvaise réponse aura des conséquences. Allez, c’est parti !

Je suis né du côté des british, la gastronomie est mieux là-bas de toute façon, par contre c’est le paradis de la drogue. Même enceinte ma mère était incapable de s’en passer, sûrement pour ça que je suis un peu timbré. Tu trouves que je le suis beaucoup ? Pourtant je t’ai encore rien montré. Bref, je sais pas si c’était moi ou si elle était juste incapable de m’élever, mais elle m’a refourgué à mon père. En fait elle m’a juste déposé devant sa maison en disant un truc du genre « si tu n’avais pas le même sexe que ton père on se serait sûrement éclaté », puis elle s’est barrée. Evidemment il était au boulot du coup j’ai dû attendre jusqu’au soir qu’il rentre. Il n’était pas vraiment content de m’avoir sur les bras, au début en tous cas.

Alors, vrai ou faux ? Tu dis vrai ? Dommage, Faith voulait jouer, mais on dirait qu’elle va devoir continuer de s’échauffer. Bon alors je continue. Mon père m’a appris à devenir un homme, un peu à la dur mais au moins ça me permettait d’être prêt à tout une fois dehors. En fait il n’y a rien de bien particulier à dire à propos de ma vie avec lui, juste qu'il m’a fait goûter ma première bière et m’a aussi expliqué comment il fallait se comporter avec les femmes, ce qui m’a d’ailleurs permis de comprendre pourquoi maman l’a quitté. D’ailleurs en parlant d’elle, j’ai appris qu’elle a eu un autre enfant, une fille y paraît, au moins celle-là elle devrait la garder. Enfin on s’en fou, je disais donc qu’il ne s’est rien passé d’extraordinaire avec mon père. Ah si, c’est lui qui m’a donné le goût à la mort. J’ai commis mon premier meurtre à la chasse, une biche, papa a halluciné. Ça a été le déclencheur.

A partir de là je suis devenu ce que les filles aiment bien appeler bad boy. Je faisais tout pour provoquer la bagarre, faire couler un peu de sang, j’aimais ça, ce liquide rouge. Sauf que délinquant c’est pas un métier, alors il fallait que je trouve quelque chose et m’asseoir derrière un bureau c’était pas pour moi. J’ai testé agent de sécurité pendant un temps, mais je me suis fait virer, on m’a reproché d’attaquer les civils plutôt que de les protéger, mais j’avais de bonnes raisons pourtant ! J’ai aussi été voleur pendant un temps, je lui suis toujours à mes heures perdues, je trouve ça amusant. Enfin, finalement je suis devenu l’associé d’un groupe de contrebande en drogues et en armes, le plus cool là-dedans, c’est que le pourboire était bien mieux que l’argent.

Et là, tu dis vrai ou faux ? Toujours vrai ? Tu trouves pas ça un peu louche ? Bon, je reprends où j’en étais dans ce cas. Ce boulot-là était fait pour moi, peut-être parce que j’étais plus intelligent que la plupart d’entre eux. Certains pensent que parce qu’on est fou alors on est con, ils pensaient ne rien avoir à craindre de moi mais ils se sont trompés. J’ai fini par m’émanciper, j’ai construit mon propre réseau et en suis devenu le chef. Ça marchait bien, on les écrasait tous et lorsqu’on a éliminé deux groupes rivaux qui cherchaient la merde, on a imposé le respect. Je n’avais pas peur de me tremper les mains, c’est pas parce que je suis le chef que je devais laisser mes hommes faire tout le sale boulot, puis faut dire que c’était mon trip, d’arracher les tripes.

Un jour ça a fini par déraper, mauvais timing, le meurtre de trop. C’est là que j’ai rencontré Faith et qu’on a commis notre premier meurtre ensemble. Ils n’ont pas trop apprécié que j’éclate le crâne du chef de police, mais ce con n’avait qu’à pas envoyer des hommes pour s’infiltrer chez moi. Tout le monde doit rester fidèle dans ce groupe, sinon tout s’écroule, et cet enfoiré a voulu foutre sa merde. C’est à cause de lui que j’ai fini en prison, tout ça pour un gros lard qui était plus doué à manger des donuts qu’à donner des ordres. C’est là-bas, que ma folie s’est vraiment éveillée.

J’arrivais à faire fonctionner mon réseau depuis l’intérieur, faut dire que sans mon bras droit, ça aurait été plus compliqué, mais ce type-là a toujours été un bon associé, fidèle surtout, il n’a jamais cherché à me prendre ma place. Le plus compliqué, c’était à l’intérieur, parce que je n’avais que des ennemis, aussi bien du côté des flics que des détenus. J’en aurais eu des cicatrices dans cet endroit, l’un d’entre eux a même failli me crever, dommage pour lui il a échoué, peu de temps après c’est son cadavre qu’on a retrouvé. La prison ça rend fou, même les fous. J’ai fini par déraillé, complètement péter les plombs, et une fois de plus imposer le respect.

Six ans après je me suis évadé, j’ai changé de territoire, mes hommes étaient contents, ils en avaient marre de voir toujours les mêmes terres et les mêmes visages. Alors nous voilà à Missoula. J’ai entendu dire que ma sœur y est avec son mari, un sacré type, mais entre son réseau et le mien, soit on deviendra de bons partenaires, soit les pires ennemis. Je suppose que c’est la bonne occasion de renouer avec la famille, y paraît qu’elle est aussi dégénérée, ça doit être dans les gênes je suppose. Bon cette fois tu dis vrai ou faux ? Encore vrai ? T’es sûr de toi ? Pour absolument tout ? C’est bien joli de me faire confiance, mais j’ai menti sur un détail. Je ne suis pas resté six ans en prison, mais quatre, je suppose que ça suffit pour faire intervenir Faith.

Je me dirige vers la batte entourée de fils barbelés et l’attrape par le manche avant de me diriger vers ce type qui me regarde d’un air suppliant. Ben quoi, t’avais pas compris le jeu ? J’ai été clair pourtant, j’ai dit que si tu perdais il y aurait des conséquences. Je te présente Faith, ma meilleure partenaire, elle adore éclater les crânes, surtout depuis que je l’ai décoré. Son nom est pas mal hein ? Faith. Je trouve ça ironique, surtout que la plupart de mes victimes se mettent à prier ou supplier avant de mourir, un peu comme toi en fait. Evite de trop bouger, peut-être que je pourrais t’abattre en un seul coup. T’es prêt ? Attends je vais mettre de la musique, ça te détendra un peu. Voilà, maintenant on y va.


Fiche de présentation réalisée par (c) Va5l
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kylian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kylian ★ just a perfect whore... hate me if you can
» Aaron Kylian Collins
» Kylian alias Fubuki Frooost
» aaron k. collins ★ who am I ?
» She usually comes right in, now I can tell [Kylian]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Strigoï :: Administration :: Présentations :: Humains-
Sauter vers: