Forum privé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Brûlantes retrouvailles, invites les potes, on fait barbecue !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
La chieuse
Messages : 18
Date d'inscription : 27/07/2017
Age : 26
MessageSujet: Re: Brûlantes retrouvailles, invites les potes, on fait barbecue !   Dim 6 Aoû - 18:29



Brûlantes retrouvailles, invites les potes, on fait barbecue !

Chris & Red
Nan mais t’as foutu quoi encore, Chris ? J’ai cru comprendre que t’étais du genre à t’attirer la merde quand je te fréquentais mais là tu bats des records. Tu comptes faire quoi ? Rentrer dans le livre des records du monde, catégorie : je suis un connard qui attire les emmerdes ? Nan parce que désolé de briser tes rêves mais cette catégorie, elle existe pas et je crois pas qu’ils la créeront spécialement pour toi. Tu finiras six pieds sous terre avant ça. Enfin bref, maintenant, tu causes et avec de la chance, je te botterais pas trop le derrière.

Sauf que maintenant qu’il a causé, ça me fait bizarre. Déjà parce qu’il a tenté de me tuer en même temps, d’ailleurs je retiens, t’auras le retour avec les intérêts, Christina. Mais en plus, parce qu’il s’est apparemment foutu dans un sacré sac d’embrouilles. Nan mais comment t’as foutu ton compte en si peu de temps ? Enfin remarques, je suis pas forcément mieux lotie. D’ailleurs, je m’en rends pas compte mais apparemment je fais la remarque à voix haute et c’est ce qu’il remarque lui aussi. Ouais, bah rêves, on est plus assez proche que je me confie à toi donc gardes tes mots dans ta bouche et pètes un bon coup, tu te sentiras mieux.

Bon, vu qu’apparemment c’est l’heure de se quitter, je vais me casser mais d’abord, je veux faire un dernier truc. Je rêve pas, je sais que même si j’ai retrouvé l’endroit où tu résides en ce moment, je te reverrais pas avant plusieurs semaines. Alors prends ce sang, toi t’en auras besoin et moi, je l’aurais renouvelé dans deux ou trois semaines. De toute façon, à part quand Lucifer est dans les parages, je suis pas du genre à saigner ou à me faire saigner pour un rien. Donc, c’est donnant donnant. Mais forcément, tu le vois pas de cet œil là. T’es un putain de chieur, Chris ! Ca t’avancera à quoi de savoir ? C’est pas comme si tu pouvais y faire quelque chose ! Encore, ta situation, on peut la changer. La mienne, c’est le passé et peut-être le futur, mais ça ne change rien à ce qui se passe en ce moment. Alors si c’est pour juste faire ton chieur, t’aurais pu choisir un autre moment. Je le fusille du regard avant de rageusement remettre ma veste. Rêves, tu toucheras pas à mon sang, parce que si tu veux parler de ça, il est pas question qu’on se fasse ce genre de rapprochement.

« Tu perds pas une occasion pour ouvrir ta grande gueule pour rien, hein ? »


Je pousse un soupir, avant de prendre une cigarette. Tu m’excuseras, mais si tu veux parler de ça, autant que je sois dans les meilleures conditions. Et ouais, contrairement à toi, je vais pas me la fermer, tout simplement parce que j’en ai rien à foutre de mon passé. Si je devais m’y attarder à chaque fois, ça fait longtemps que j’avancerais plus dans la vie. La seule chose qui me fait chier, c’est que ton regard sur moi va changer. Enfin, remarques, pour toute la chaleur que t’as manifesté depuis nos retrouvailles, ça changera pas grand-chose. Je retiens un rire amer avant de tout balancer.

« Tu croyais quoi au juste ? Que j’allais pas remarquer que le cadavre qu’ils ont utilisé pour toi est un faux ? Ils ont beau l’avoir sacrément défiguré, tu le sais que j’identifie personne avec un visage. J’ai tout de suite remarqué que c’était pas toi. Alors j’ai tiré les ficelles, demandés des services aux gens qui m’en devaient et après, quand j’avançais plus, c’est moi qui ait fini par demander des services. Et vu que t’étais toujours introuvable, j’ai été direct taper au plus fort. »


Je prends une autre longue bouffée, détournant mon regard vers un rat qui traverse l’espace entre nous deux, comme si de rien était. Je me sens bien son envie de partir là, il va aller ronger quelques ordures et il a bien raison. C’est mieux que de sortir en plein air. Enfin, je pars dans mes pensées pour un rien. De toute façon, tu connaissais la réputation de ce mec alors je vais pas te faire un dessin, t’as qu’à laisser ton imagination jouer.

« Et puis, y a un mois, j’ai été accusé de la mort des Lazar et quand le mec m’a sorti du couloir de la mort, il m’a donné un billet d’avion et cette adresse, donc je me suis ramené. Fin de l’histoire, merci, c’est plié. T’as d’autres demandes à formuler, princesse ? »


C’est bon ? Il est content le couillon ? T’as toute l’histoire, manque juste le plus important mais on s’en fout. Parce que ça, ça ne concerne que moi et personne d’autre. Donc maintenant, on peut se casser, on est en match nul. Bravo à toi, Chrissy chéri.

CODE BY MAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le cynique
Messages : 24
Date d'inscription : 27/07/2017
MessageSujet: Re: Brûlantes retrouvailles, invites les potes, on fait barbecue !   Mer 9 Aoû - 16:15


 
 
Brûlantes retrouvailles, invites les potes, on fait barbecue !

Red & Chris
Qu’est-ce qu’on est en train de foutre Red ? On passe à confessions intimes ou quoi ? Non parce que là ça m’en a tout l’air. Sauf qu’il n’y a pas de raison que je sois le seul à causer ma belle, alors maintenant que je sais que tu t’es aussi foutue dans des emmerdes, bah va falloir l’ouvrir à nouveau ta grande gueule. Je peux attendre là toute la nuit s’il le faut, ou je peux tout aussi bien me casser sans boire ton sang, ça te mettra en rogne mais ce ne sera qu’un juste retour pour ton silence. Alors tu choisis quoi ? Semblerait que tu saches encore prendre de bonnes décisions, c’est une bonne nouvelle.

- J’ai appris de la meilleure.

Ouais parce que niveau grande gueule on peut dire que t’es imbattable, alors maintenant ouvre-la pour passer aux aveux. Je la vois remettre sa veste en place et s’allumer une cigarette. Quoi c’est si mauvais que ça ? Je m’attends au pire vraiment, mais je me serais pas douté pour autant que ce serait à ce point-là. "J’ai été direct taper au plus fort", c’est cette phrase-là qui fait tilt dans ma tête. Le plus fort dans notre foutu bled on sait tous très bien qui s'est, il ne cherche pas vraiment à faire dans la discrétion. Dis-moi que tu n’es pas allée voir ce type-là Red. Dis-moi que t’as pas fait ça pour moi. Je sens la haine monter en moi et mes poings se serrer mais je ne la coupe pas, j’aime autant avoir toutes les infos d’abord. Sauf qu’elle m’en dit pas beaucoup plus, mais je suis pas sûr que me donner les détails de son arrangement avec ce connard aiderait à me calmer, pourtant quand elle termine j’ai besoin de savoir.

- Est-ce qu’il t’a touché ?

Et par toucher tu comprends très bien ce que je veux dire. Sauf qu’elle ne me répond pas, ou plutôt si, son silence formule une réponse à sa place. Elle lui a donné son corps. Elle lui a offert son foutu corps à cause de moi et aussi à cause d’eux, parce que si ces enfoirés d’humains ne m’avaient pas capturés on n’en serait pas là elle et moi. Tu crois que c’est fini Red ? Mais ça fait que commencer, t’as pourtant dû lire le contrat que t’as signé, quand on passe un pacte avec le diable, c’est toujours lui qui gagne.

- Pourquoi est-ce que t’as fait ça ? Merde ça sert à quoi que tu me retrouves si c’est pour m’annoncer un truc pareil ?

Je sers les dents pour ne pas lui hurler dessus, je sers les poings pour ne pas cogner. Tu viens de m’annoncer une putain de bombe Red et ne pense pas que je vais juste te laisser comme ça avec tes emmerdes, surtout si c’est à moi que tu les dois. Pourquoi tu t’es pas barrée ? T’aurais pu utiliser le fric qu’il te restait pour vivre une belle vie tranquille. Bordel on forme une sacré paire tous les deux et j’avais vraiment pas besoin de ce genre d’emmerdes en plus. Va falloir que je reparte au Canada, que je trouve une raison pour que ces connards d’humains m’envoient là-bas et que je mette la main sur Lucifer. Je vais annuler ton contrat avec lui Red, je te le promets.

- Quand est-ce que t’es censée le revoir ? Je veux une date et je veux aussi voir ton foutu contrat.

La seule bonne nouvelle à cette histoire, c’est que maintenant j’ai une vraie bonne raison de rester en vie. T’es cette putain de raison Red et je t’abandonnerai pas. Je t’abandonnerai jamais. Alors maintenant t’as pas intérêt de faire ta chieuse parce que ces infos soient je les obtiendrais de toi, soit je les obtiendrais de quelqu’un d’autre, mais je les aurais quand même, et c’est pas toi qui m’empêchera de rendre visite à ce foutu diable.

 
CODE BY MAY


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La chieuse
Messages : 18
Date d'inscription : 27/07/2017
Age : 26
MessageSujet: Re: Brûlantes retrouvailles, invites les potes, on fait barbecue !   Ven 11 Aoû - 14:39



Brûlantes retrouvailles, invites les potes, on fait barbecue !

Chris & Red
Tu peux pas te contenter de ce que Dieu t’offre, et par Dieu j’entends moi et ma présence bien sur, nan, faut en plus que t’ailles chercher des foutus réponses qui te serviront à rien. Si j’ai bien compris ton truc, t’es dans la merde, dans les emmerdes et tu peux pas en sortir. Tu te roules dedans comme un cochon. Alors laisses-moi les miennes, j’ai déjà commandé mon joli cercueil, je détesterais devoir l’agrandir pour y accueillir ton corps sans tête. On est pas dans Harry Potter, merci bien. Et je cause pas avec les fantômes de toute façon.

Tu tentes de me complimenter ou de me faire chier ? Nan parce qu’en fait, on dirait que c’est la même. Alors autant te le dire, la meilleure, elle en a rien à foutre de tes paroles, elle veut juste se casser maintenant. Alors tu m’excuses, je m’allume une clope, j’en ai bien besoin. Ah et je remets ma veste parce que de toute façon, je pense pas que j’aurais envie d’une morsure après tout ça. Ouais désolé, le sexe, je suis un peu vacciné là tu vois, surtout avec un mec. Parce que ce mec là, il avait des envies plus que chelou. Et le pire, c’est que j’étais sa nana préféré dans son harem. Faut croire que plus je ressemblais à un mec, plus je l’excitais. J’étais tombée sur un homosexuel refoulé, remarques ça expliquera sa violence, le mec, je suis sûre qu’il se serait coincé les couilles dans une porte, il aurait réussi à en jouir.

Tu me demandes si j’ai offert mon corps, tu crois quoi. C’est pas comme si j’avais eu le choix. Les deux premiers mois, mes compétences ont suffis. Mais après, je pouvais plus le payer suffisamment, quand il a fallu te chercher en dehors du Canada. Alors forcément que je suis passé par là. Et essaye même pas de jouer au saint sauveur, responsable de mes malheurs et autre, parce que sinon, je vais te foutre un coup de pied dans les burnes. J’ai choisi, j’assume. T’as rien à foutre là-dedans. T’as rien à foutre dans cette partie de ma vie de toute façon.

Bref, tout ça, c’est fini. Enfin, pour le moment. Donc arrêtons d’en causer, c’est mes problèmes, je me démerderais avec. En attendant, on peut se quitter à égalité. T’as été un chieur, j’ai été une garce. On est à égalité, la balle au centre, on peut aller faire le con chacun de notre côté. Sa phrase me fait presque sourire. Pourquoi j’ai fais ça, tu te fous de moi ? Et arrêtes avec tes manifestations de colère, ducon, ça te va pas du tout.

« T’étais pas sensé être au jus, ducon. C’est mes emmerdes, je les gère. Et je l’ai fais parce que j’avais pas d’autre choix, point. »


Le fric ça tombe pas du ciel, surtout dans la rue. Fallait que je fasse un choix, soit bye bye Chris, soit bye bye fierté. Bah j’ai choisi le deuxième. Tu vas pas m’engueuler non plus, parce que je te jure, j’ai la voix qui porte beaucoup plus loin que toi ! Et j’ai une bonne grosse envie de me défouler là ! Je prends une taffe de plus, digérant sa prochaine question. A vrai dire, il me fait marrer le con. Nan mais tu crois quoi, toi ? Que je vais te laisser t’amuser tout seul ? Et puis quoi encore ? Si tu te rates, je paye. Et je pense que j’ai assez payé pour toi pour les cent prochaines années. Donc tu remballes les belles paroles. Je laisse tomber ma cigarette, en sortant une deuxième avec des mains un peu tremblantes. Mais j’arrive malgré tout à l’allumer et à passer toute ma rage et mon stress sur ce putain de filtre. Va falloir que je cours sévère après ça, pour éliminer tout le goudron dans mes poumons.

« Il m’a donné trente-et-un jour, donc il m’en reste vingt-sept maintenant. Et c’est la seule chose que tu sauras. Le reste, c’est mon problème, mes emmerdes. Tu veux pas que je me mêle aux tiennes ? D’accord, bah t’as pas à te mêler de ma vie non plus. Tu veux qu’on fasse bande à part ? Bah assumes jusqu’au bout tes conneries et tiens-toi loin de ça ! »

De toute façon je te laisse pas le choix sinon je te botte le cul jusqu’à l’envoyer en Océanie. Et tu le sais que je suis sérieuse donc fermes juste ta grande gueule, acquiesce et fait un grand sourire, je suis sûre que quelqu’un nous observe quelque part et pourra le remarquer. Je m’approche de lui, tapotant sa joue, tout en prenant une autre taffe. Une de plus.

« Allez, ranges la mine de pitbull, ça va pas avec ton teint. Et ça te donne une mine vraiment pas terrible, tu rendras personne amoureux de ta personne avec cette gueule là. »

CODE BY MAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le cynique
Messages : 24
Date d'inscription : 27/07/2017
MessageSujet: Re: Brûlantes retrouvailles, invites les potes, on fait barbecue !   Ven 11 Aoû - 17:28


 
 
Brûlantes retrouvailles, invites les potes, on fait barbecue !

Red & Chris
Pourquoi est-ce que nos vies ont dégénéré à ce point Red, hein ? Tu m’expliques ? Non parce que là niveau malchance on est bien partit tous les deux, vaut mieux pas qu’on joue au loto parce qu’on serait capable d’avoir de l’argent à devoir. Faut croire qu’on est attiré par les emmerdes, ou plutôt qu’on les attire, enfin l’un dans l’autre c’est pareil, on s’en sort pas. On devrait faire un concours de qui a la pire vie de merde, je sais pas trop lequel de nous deux l’emporterait, je crois qu’il faudrait demander l’avis du public pour nous départager. Mais tu vois le problème c’est que toi et moi on est pareil, tu détestes le fait que je me sois foutu dans des emmerdes et je déteste que tu te sois foutue dedans aussi. L’un de nos deux va devoir rattraper le coup et jouer les héros Red, laisse-moi ce rôle-là tu veux ? Parce qu’avec toi j’ai peur qu’on crame tous les deux.

Ouais je suis plutôt doué quand il s’agit de rattraper les pots cassés, peut-être que c’est ma belle gueule qui aide, va savoir, mais j’ai bien l’intention de continuer à jouer ce rôle-là. Je te sauverais et je me sauverais, ça te va ? Comme ça après on se barre tous les deux de ce bled paumé et on oublie ces histoires de merde. Ouais, ça me paraît être un bon plan et que ça te plaise ou non je vais le suivre. Fini les excuses du : j’ai pas eu le choix. Cette fois on le prendra ce choix, je le prendrais moi, et quitte à me faire exploser la cervelle, au moins j’aurais choisis une dernière fois. Maintenant je sais que j’ai vingt-sept jours pour régler tous nos problèmes, c’est peut-être pas énorme mais après tout ça aurait pu être pire.

- Faut vraiment que t’apprennes à laisser tes aînés régler les problèmes, d’autant que je suis bien plus diplomate que toi. Tes emmerdes sont les miennes, que tu le veuilles ou non.

Et j’en ai rien à foutre que tu me dises le contraire, tu m’empêcheras pas d’agir, tu m’empêcheras pas d’essayer. Et puis franchement Red, qu’est-ce que tu pourrais bien me faire ? Le pire je l’ai déjà vécu, alors tu seras mignonne d’aller aboyer ailleurs. Regarde-toi, à enchaîner clope sur clope en tremblant, et après c’est moi qui ai besoin d’aide ? La différence entre nous deux c’est que ton ennemi je sais très bien comment l’atteindre, alors que les miens même moi j’en connais peu sur eux et il y en aura toujours un autre pour remplacer ceux que j’aurais pu tuer.

Le problème qu’il y aura toujours entre Red et moi, c’est qu’on est têtu tous les deux, trop têtu. Et quand je la vois s’approcher pour venir tapoter ma joue et me cracher encore ses conneries je commence à en avoir marre. J’ai beau être celui qui t’apprécie le plus parfois tu trouves aussi le moyen de m’agacer et ce soir on peut dire que t’auras réussi. Ouais Red, tu me fais chier à me provoquer comme ça alors que je suis bien le seul dans ton camp, le seul à se battre pour toi. Alors tu sais quoi ? Va te faire foutre, j’ai besoin de me calmer et tu m’aides vraiment pas.

- Oh ferme-là Red, t’as eu ce que tu voulais et j’ai eu ce que je voulais, alors maintenant je compte bien me tirer et t’as pas intérêt de te mettre sur mon chemin cette fois.

Je pense pas que t’en aies envie de toute façon, on a plus rien à tirer l’un de l’autre pour ce soir, alors il est temps de ranger les armes et de rentrer chez soi. Pour ce qui est du sang j’ai pas l’impression que t’aies toujours envie de m’en offrir et pour être honnête je le boirais pas, là j’ai vraiment pas envie de prendre ta veine. Je lui dirais bien de ne pas trop se faire remarquer pendant que je règle nos problèmes mais à tous les coups elle me répondra par un doigt, alors autant juste me tirer de là. Ouais ça vaut mieux pour nous deux.

- Fais-moi plaisir et te fourre pas dans d’autres emmerdes, Missoula est loin d’être une ville généreuse avec ses hôtes.

Ouais je sais, j’avais dit que je me barrerai sans rien dire mais tant pis, autant la prévenir, tous ceux qui viennent à Missoula en ressortent détruits, si du moins ils en ressortent. Et cette fois je me casse pour de bon, vaut mieux pas que je m’attarde plus parce que je sais qu’on s’enverra d’autres mots d’amour sinon et j’ai eu mon compte pour ma soirée. En tous cas dans le genre ambiance on peut dire que tu sais comment faire passer une bonne soirée Red. Va falloir que je m’achète des clopes moi aussi, j’en aurais bien besoin pour passer mes nerfs.

 
CODE BY MAY


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Brûlantes retrouvailles, invites les potes, on fait barbecue !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brûlantes retrouvailles, invites les potes, on fait barbecue !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Si ce n'est pas déjà fait
» [LCDJ] L'Union fait la Force V, 24-25 avril, Ormes (45)
» Haut fait à la cime d'Utgarde
» Trébuchet fait maison pas cher - en 2~3h
» comment on fait pour jouer au multi???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Strigoï :: Les archives :: Archives-
Sauter vers: