Forum privé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fin des illusions (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Le sanguinaire
Messages : 13
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 40
MessageSujet: La fin des illusions (suite)   Jeu 24 Aoû - 19:57


La fin des illusions
Peter & Nathaniel

A ton avis Peter, à quoi nous mènera cette conversation ? Pas grand-chose si tu veux mon avis, on parlera, tu tenteras de me faire revenir à la raison, je te prouverai à quel point tu as tort d’essayer puis nos routes se sépareront, tu rentreras te morfondre sur le frère que tu as perdu et j’irais faire des victimes de plus. Voilà comment se finira cette soirée, parce que toi et moi savons très bien que tu ne me tueras pas et que tu ne me rejoindras pas non plus. Le manque d’action ne te réussit pas mon frère, mais dernièrement c’est ce qui te caractérise le mieux. Alors Peter, décideras-tu d’agir enfin ? De prendre une décision ? De faire bouger les choses ? Non, toujours pas. Evidemment j’avais raison, je te connais trop bien mon frère.

- Alors ne te plains pas des prochaines victimes.

Oui c’est une menace mais je t’avais prévenu, si tu ne choisis pas, je n’arrêterai pas. Tue-moi ou rejoins-moi, c’étaient les deux choix possibles, tu as décidé de ne pas me rejoindre mais tu ne tentes pas de me tuer non plus. Alors oui, il y aura d’autres morts, beaucoup plus et peut-être même que je ferais souffrir mes prochaines victimes, histoire de te réveiller un peu. Il s’approche de moi et place sa main sur mon épaule dans un geste fraternel. Oh pitié Peter, ne me dis pas que tu vas encore tenter d’atteindre le frère que tu connais ? N’as-tu donc pas encore compris ? Cet homme-là n’est plus, fais-toi une raison. Je roule des yeux, prêts à le repousser et même commettre un meurtre sous ses yeux histoire de lui prouver à quel point il se voile la face. Sauf qu’à ma grande surprise, Peter a choisi d’agir ce soir. Etonnant, moi qui pensais connaître la fin de cette soirée, il semblerait que finalement je me sois trompé.

Je repousse l’aiguille enfoncée dans ma nuque mais c’est déjà trop tard, le produit glisse déjà dans mon sang et je peux dès à présent ressentir ses effets. Un tranquillisant. Je recule, tentant de m’éloigner de lui mais je n’arrive pas à utiliser ma rapidité pour partir, ni même ma force pour le cogner une dernière fois avant de sombrer. Non la seule chose que je suis capable de faire s’est de me maintenir debout grâce au mur et de secouer la tête pour garder les yeux ouverts alors que les mots de Peter raisonnent dans ma tête et sont prononcés comme s’ils venaient de loin. Il termine de parler et mon regard se plante dans le sien, un regard meurtrier alors qu’un grognement de rage s’échappe de mes lèvres. Je fais un pas en avant, prêts à lui sauter à la gorge dans un combat acharné, mais aussitôt ai-je avancé, aussitôt me suis-je écroulé au sol. A la seconde où mon corps s’entrechoque avec le béton, c’est le noir complet.

Combien de temps s’est écoulé au juste avant que je n’ouvre les yeux à nouveau ? Des minutes ? Des heures ? Mes paupières sont étonnamment lourdes mais je sais que je dois les ouvrir. J’émerge enfin, me rendant compte que nous avons changé d’endroit, nous ne sommes plus dans une ruelle mais dans... Une grotte ? Qu’est-ce qu’on fou dans une grotte ? T’as l’intention de me menacer de me faire bouffer par un ours si je ne te rends pas l’ancien Nathaniel ? Tu sais très bien que tu perdrais à ce jeu-là, ou plutôt que l’ours gagnerait. Je cligne encore un peu des yeux avant de finir par me redresser et c’est seulement là que je remarque que si je ne suis pas ligoté par des chaines en argent, je suis enfermé dans une cage, tel un animal. Alors c’est comme ça que tu as décidé de me traiter Peter ? Crois-moi je te le ferais amèrement regretter. J’espère pour toi que cette cage est en argent, sinon je me ferais un plaisir de la détruire pour te tuer ensuite. Je finis par le trouver, debout dans un coin de la grotte à me fixer.

- C’est ce que tu as trouvé de mieux pour me maintenir loin des humains ? Et tu comptes me garder enfermé là-dedans combien de temps au juste ? Ta stupide cage ne me retiendra pas éternellement.

Je trouverais un moyen d’en sortir et tu ne pourras pas passer nuits et jours à me surveiller. Tu as fait une grossière erreur ce soir Peter, je peux bien reconnaître que pour une fois tu as agis, mais tu as fait de mauvais choix et tu t’en rendras bien vite compte. Je m’approche de la cage et de Peter par la même occasion, puis j’entoure un barreau dans chacune de mes mains, sentant la brûlure de l’argent me ronger la chair alors que j'essaie de les tirer de côté opposé pour créer un espace plus large. Malgré la brûlure je ne relâche pas ma prise, je la maintiens, tentant d'y mettre le plus de force possible, voulant voir s’il dira ou fera quelque chose, mais c’est moi qui finis par craquer en premier, relâchant les barreaux, laissant la guérison réparer les dégâts. Mon regard est toujours planté dans celui de Peter, toujours aussi sauvage, toujours aussi meurtrier.

- Alors Peter dis-moi, quelle est la suite de ton merveilleux plan ? Car j’imagine que ça ne s’arrête pas à juste m’enfermer là-dedans.

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le vengeur
Messages : 23
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 40
MessageSujet: Re: La fin des illusions (suite)   Mar 28 Nov - 23:00


Désillusion : La fin des illusions
Peter & Nathaniel

L’homme que je suis, je te le dois Nathaniel. Mais j’ai bien peur que le nouvel homme que tu es soit en partie de ma faute et je ne sais pas si je peux supporter cette connaissance. Quoi qu’il se passe, je tenterais d’avoir les épaules assez solide pour supporter ta haine, ton mépris, les morts, les souffrances… Tout pour que tu puisses revenir. Tout pour que tu puisses être de nouveau heureux et non plus cette boule de sentiments négatifs. Tu n’es pas parfait Nathaniel, loin de là, mais tu es mon frère et un homme qui a une morale, et c’est cet homme que je souhaite pour le monde, que je souhaite pour toi. C’est le minimum que tu mérites… Alors même si tu ne vas pas aimer mes choix, je vais tout œuvrer pour que tu reviennes.

J’ai le droit à des menaces, ou plutôt des promesses, de souffrance encore, de morts pour d’autres. Je suppose que si j’avais été vraiment à la hauteur, je t’aurais tué. J’aurais su passer par-dessus notre passé pour faire ce qui est juste et non pas ce que mes désirs me dictent… Mais on dirait qu’inconsciemment, j’ai fais mon choix entre les innocents et toi. Il ne me restera plus qu’à m’arranger plus tard avec ma conscience…

J’agis finalement quand j’ai une ouverture, introduisant un tranquillisant dans les veines de Nathaniel. Est-ce que je fais le bon choix ? Je ne sais pas, mais je sais que je ne peux plus me contenter de subir et de te regarder disparaître dans un gouffre de haine… Alors il est temps. Je te regarde tomber et je te rattrape quand tu as définitivement perdu conscience avant de te mettre dans un véhicule que j’utilise pour nous amener loin de la ville, loin de ta tentation, loin de malheureuses victimes.

Je trouve finalement la grotte que j’avais repéré plus tôt et j’y installe Nathaniel sur la couchette. Je fais quelque chose qui me met ensuite mal à l’aise, mais qui me paraît nécessaire. Un mouchard, deux en réalité, un qui est assez facile à trouver, glissé sous le cuir chevelu de Nathaniel. Et un, bien plus performant technologiquement parlant, que j’installe sous du tissu cicatriciel au niveau de sa cuisse. Et non, je ne fantasme pas sur le corps de mon frère, j’ai choisi ce lieu car je sais y trouver une vieille cicatrice qui était parfaite pour ce que j’avais en tête, assez déchiquetée pour cacher le bombage de la puce, la rendant invisible. Et si je connais son existence, c’est parce que je me rappelle de la mission dans laquelle Nathaniel l’a obtenu, une mission qui me rappelle qu’il y a quelque chose à sauver de mon frère…

Finalement, je referme le grillage et j’entends le système de sécurité se mettre en route. Si Nathaniel essaie de forcer sur les barreaux, ceux-ci s’électrifieront. Et s’il réussit à ouvrir la grille sans le code approprié, les couloirs se refermeront avec des barrages blindés. Sans compter que cette grotte est un vrai labyrinthe. Oui, Nathaniel pourrait malgré tout sortir d’ici, mais il lui faudra plusieurs heures pour réussir à trouver la sortie et d’ici là, je compte sur le soleil pour le retarder assez afin que j’atteigne cette grotte…

Le soleil s’est levé depuis trois heures quand Nathaniel montre des signes de réveil. Je repose mon snipper que je nettoyait sur la table, avant de me relever et d’observer Nathaniel. Je le vois reprendre une façade furieuse, surtout quand il se rend compte de la situation dans laquelle il se trouve finalement. Rien de surprenant ainsi. Alors je garde le silence, même quand il tente de me provoquer. A dire vrai, ce qui m’inquiète un peu plus, c’est quand il tente de forcer la cage. J’ai beau savoir que j’ai à faire avec la mauvaise version de sa personnalité, il n’en reste pas moins que nous parlons de mon frère et que je ne désire pas sa douleur…

Il reprend la parole, provoquant, encore et toujours. Ce Nathaniel aime décidément plus parler que l’ancien. Et en comparaison, je me retrouve à parler encore moins que par le passé, non pas par intimidation, mais par choix. Plus il parle, plus il me dévoile de possibles failles. Et il ne me reste plus que cela pour espérer l’atteindre, après tout, même Chloé n’a pas réussi à l’atteindre et moi-même, je ne trouve pas d’amélioration dans sa situation alors…

« Tu as raison, je ne vais pas me contenter de te garder en cage. Même toi, ce nouveau toi, mérite un peu plus de respect. Mais nous ne sommes plus dans le même camp, Nathaniel, alors ne m’en veux pas, mais je vais garder mes informations pour moi. »


Après tout, si tenter d’être gentil ne fonctionne pas, il est temps de faire ce que j’arbore le plus : détruire. Et je vais commencer par ton respect envers Emma. Tu as l’air de la considérer comme ta sauveuse, celle qui t’a montré la voie. Alors laisses-moi détruire cette fois. Et si pour cela je dois la détruire elle, ainsi soit-il. Je n’aime pas le meurtre gratuit mais je sais que cette femme mérite la mort alors j’agirais comme je le jugerais nécessaire pour te faire revenir, Nathaniel. Je finis par bouger pour attraper mon snipper par la bandoulière, mettant celle-ci autour de mon épaule tout en lui laissant un regard neutre.

« Le soleil est levé, ça ne sert à rien que tu tentes de t’échapper. Tu as du sang dans le frigo à ta gauche. »

Je suis certain que tu t’attends à des morales, des grands plans, des reproches. Je ne ferais rien. Je compte bien agir totalement en anti-Peter, afin de te surprendre et d’espérer faire renaître une étincelle d’humanité en toi. Sans rien dire, je m’éloigne de plusieurs pas et je m’adosse à l’entrée, mon snipper contre ma jambe, un ordinateur portable devant moi, ignorant totalement Nathaniel. Te connaissant, mon ami, je parie que dans moins de dix minutes, tu retrouveras la parole pour me rabaisser ou pour tenter de découvrir la suite du programme. Essaie donc de me faire mentir, je serais très intéressé pour être surpris. A toi de jouer, Nathaniel, même si tu ne le sais pas, la clé est dans ton camp, cette clé qui te permettra d’accéder à la guérison…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le sanguinaire
Messages : 13
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 40
MessageSujet: Re: La fin des illusions (suite)   Dim 10 Déc - 1:52


La fin des illusions
Peter & Nathaniel

Il faut bien admettre que le réveil est moins rude que le sommeil dans lequel Peter m’a plongé, mais je réagis pourtant bien assez vite lorsque je me rends compte de la situation dans laquelle je me trouve. Je l’admets, au début voir des barreaux autour de moi m’a fait me demander si Peter ne m’avait pas ramené à l’unité, une autre unité car je ne connais pas de tels lieux à celle que nous connaissons. Connaissions, puisqu’elle a été détruite. Non, il semblerait qu’une fois encore ce ne sera que Peter et moi, comme toujours. Une fraternité qui nous donne tout et nous reprend tout en un souffle. J’ai perdu mon humanité pour toi, maintenant à ton tour de la perdre pour me rejoindre. Je ne te tuerai pas Peter, tout comme tu ne me tueras pas, on finira juste par se porter vers le bas parce que tel est ce que nous impose notre lien. Si on ne peut pas se sauver, alors on causera notre fin.

Je vois Peter rester indifférent face à moi, à mes provocations, à ma façon de persister, à ma douleur face aux barreaux que je finis par relâcher à contrecœur. C’est assez énervant de le voir arborer un visage si neutre, peu habituel, en général j’arrive bien plus facilement à lire en toi mon frère, à déclencher des émotions. Finalement peut-être que tu es en train de devenir comme moi et tu ne le remarques même pas. Non ? Laissez-moi un peu espérer. J’attends de découvrir quelle sera la suite du programme puisque tu as décidé de garder la surprise, mais la seule chose que je te vois faire, c’est placer ton snipper autour de ton épaule avant de me donner deux informations : le soleil est levé et il y a du sang qui m’attend. Toi qui disais vouloir garder tes informations, je trouve que tu m’en dis déjà un peu trop.

Je jette un coup d’œil vers le frigo sans l’approcher pour autant, reportant bien vite mon intérêt sur Peter avant de finalement choisir de m’asseoir au sol en croisant les jambes. Cet acte n’est qu’une provocation de plus pour lui faire comprendre que je ne tue pas pour me nourrir mais pour le plaisir. Alors tu peux bien garder tes poches de sang au frais mon frère, ce que je veux, c’est de la chair humaine, avec un supplément unité 101 si tu veux me combler. J’attends, silencieux, observant les environs, analysant tout ce qui pourrait m’être utile pour le moment où je m’échapperais d’ici, car je n’ai pas l’intention de rester ici des journées entières. Tu dis que le soleil s’est levé, alors je n’ai aucun intérêt à m’échapper maintenant puisque je n’irais pas bien loin sans devoir t’affronter et comme je l’ai déjà dit, je n’ai pas l’intention de te tuer.

- Qu’attends-tu au juste pour me vendre à l’unité ? Que je te prouve qu’il n’y a plus rien de bon en moi ? En m’offrant à eux tu leur prouverais ta loyauté.

Et puisque j’ignore où se trouve leur nouvelle base, peut-être pourrais-tu m’y conduire. Au final tu me rendrais un immense service de m’amener là-bas, je perdrais beaucoup moins de temps en étant directement sur place plutôt qu’à devoir les traquer un par un en dehors de leur lieu de travail. J’ai deux objectifs possibles à atteindre avant le coucher du soleil : rallier Peter à ma cause ou le provoquer suffisamment pour qu’il me ramène à l’unité. Deux objectifs opposés, mais je me dis que je finirais bien par aboutir à l’un ou à l’autre, j’ai plusieurs heures devant moi pour ça de toute façon.

- A moins que tout comme moi tu n’approuves plus ce qu’ils font. A ton avis Peter, combien penses-tu travailler encore avec eux avant qu’ils ne décident de te faire tuer ? Bientôt ton nom se retrouvera aussi sur une liste, juste à côté du mien.

Tu le sais n’est-ce pas ? Toi et moi n’avons pas notre place parmi ces humains, ils ne nous considèrent plus comme leurs frères, ils ne nous ont plus considéré ainsi dès le jour où nous avons été transformé en strigoïs. Notre pire erreur a été d’accepter de jouer les cobayes pour eux. Alors Peter, a-t-on avis, qui sont les véritables monstres dans cette histoire ? Moi ou eux ? Eux ou nous ? Car que tu le veuilles ou non, ils te mettent dans le même bateau que moi.

- Admets-le, tu ne serais pas surpris si demain ils décidaient de te traquer. Toi et moi savions qu’on se trouvait sur la sellette dès l’instant où nous sommes revenu à la vie.

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La fin des illusions (suite)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin des illusions (suite)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Strigoï :: Autres lieux :: Grottes-
Sauter vers: